OUAGANEWS
A la UnePolitique

DSN du PM/Manifestations d’élèves : le Premier ministre invite à cesser les violences dans les établissements d’enseignement

Le secteur de l’éducation nationale, depuis un moment, connaît des crises avec les manifestations répétées d’élèves contre les réformes scolaires annoncées par le ministère en charge de l’éducation, dont la mise en œuvre est attendue pour 2022.

Face à cette situation, le Premier ministre Christophe Marie Joseph Dabiré, dans son Discours sur la situation de la nation (DSN) devant les députés ce jeudi 20 mai 2021, a exprimé son « amertume » et a invité les élèves à « cesser les violences ».

« Je m’en voudrais de ne pas exprimer toute mon amertume devant les soubresauts que connaît le monde scolaire, depuis quelques temps», s’est exprimé Christophe Marie Joseph Dabiré. Devant les députés, il a « solennellement» appelé tous les acteurs du système éducatif et particulièrement les élèves à « cesser les violences inacceptables dans les établissements d’enseignement» et à reprendre les cours, afin de terminer l’année scolaire.

« Je les invite à savoir raison garder, dans la mesure où l’organisation prochaine des assises nationales sur l’éducation offrira l’occasion de penser l’école de demain», a-t-il exhorté les élèves.

Il précise également aux députés que dans le domaine de l’enseignement supérieur, de la recherche scientifique et de l’innovation, le gouvernement a accordé une grande priorité à la création et à l’ouverture des centres universitaires régionaux.

Théophile P. Kaboré

Ouaganews.net

Illustration : Photo d’archives

Articles similaires

Affaire report de la CAN : Sita Sangaré enterre la hache de guerre en retirant sa plainte contre la FBF

Ouaganews

Guinée-Bissau/Burkina : le président Umaro Sissoco Embalo exprime sa solidarité au peuple burkinabè

Ouaganews

Burkina : hausse de l’inflation de 16,5% à fin septembre 2022

Ouaganews

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.