OUAGANEWS
A la UneEconomie & Développement

Finances : Fidelis Finance-Burkina obtient une ligne de crédit d’environ 3,94 milliards francs CFA

Selon notre confrère Financial Afrik, il s’est tenu 14 août 2021 à Abidjan, une cérémonie de signature pour l’approbation d’une ligne de crédit d’environ 3,94 milliards francs CFA (6 millions d’euros) de Oikocredit International au profit de l’institution de crédit à caractère bancaire, Fidelis Finance-Burkina Faso.

Oikocredit International est une institution internationale de développement, pionnière dans la sphère du développement et l’investissement d’impact. Depuis des années, elle mobilise des capitaux des fonds européens, des institutions bancaires européennes  et plus de 30 000 investisseurs privés pour les investir dans des économies « en développement » et émergentes. Elle agit pour un développement inclusif et durable dans plus de trente-trois (33) pays dans le monde.

Au cours de la cérémonie, Abdoulaye Sory, administrateur directeur général de Fidelis Finance, a témoigné sa gratitude à son partenaire Oikocredit  International pour la confiance. Il a aussi exprimé «sa volonté manifeste de continuer à contribuer au développement du tissu économique dans l’espace Union économique et monétaire ouest africaine (UEMOA), à travers des financements bien adaptés aux entreprises»

Abdoulaye Sory, administrateur directeur général de Fidelis Finance

Représentant Oikocredit, Cedrick Montetcho indique: «nous sommes partenaire de Fidelis Finance depuis le 11 avril 2019, à travers la facilité accordée à sa succursale de Côte d’Ivoire. L’institution dirigée par Sory Abdoulaye, administrateur directeur général,  a fait preuve de résilience, pendant le Covid-19, en respectant ses engagements financiers, sans solliciter des wavers ou moratoires».

Fidelis Finance a un statut de société anonyme de droit burkinabè dont le capital social est de 4, 593 milliards de francs CFA (7 millions d’euros) réparti comme suit : Africapital (24%), Fonds burkinabè de développement économique et social/FBDES, Banque ouest-africaine de développement/BOAD, Banque d’investissement et de développement de la CEDEAO/BIDC et Fonds de solidarité africain/FSA (15% chacun) et autres investisseurs privés (6%).  Fidelis Finance a remplacé le leader du crédit-bail Burkina Bail en 2014, une évolution qui intervient , après l’entrée à son capital de plusieurs actionnaires institutionnels.

  Moussa Wandaogo /Ouaganews

Articles similaires

Burkina : suspension des programmes de RFI sur toute l’étendue du territoire national (Gouvernement)

Ouaganews

CASEM du MEFP : la contribution du secteur de l’économie et des finances au plan d’action de transition en discussion

Ouaganews

Retrait de Barkhane du Mali : est-ce la fin de l’influence française au Sahel ?

Ouaganews

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.