OUAGANEWS
A la UneSociété

Forum national du CES 2022 : trois jours de réflexion sur ce qui constitue le facteur de l’intégrité

Le Conseil économique et social et les structures partenaires telles l’Autorité supérieure de contrôle d’Etat et de lutte contre la corruption (ASCES-LC) ont  procédé à l’ouverture du forum national 2022 ce mardi 6 septembre 2022 à Ouagadougou. Ce forum durera du 6 au 8 septembre 2022,  avec des ateliers de réflexion.

Organisé chaque année par le Conseil économique et social, le forum national traite des sujets d’actualité et de grand intérêt pour l’Etat. Le thème est :  « lutte contre la corruption au Burkina Faso : mécanismes pour une restauration des valeurs d’intégrité et de probité dans l’action administrative. »

« Dans la conduite d’une mission comme celle-là, nous faisons d’abord un travail de recherche, à l’issue duquel, nous faisons des missions sur le terrain dans les régions. Et ces missions ont principalement pour objectif de faire de collecte de données, et aussi de mener des enquêtes pour avoir un peu de maximum d’informations sur la problématique. », a expliqué le président du Conseil économique et social, Bonaventure Ouédraogo.

Il explique plus loin que la quête et la recherche de l’efficacité et de l’excellence passe par la qualité des hommes. Et selon lui toujours, parler de la qualité des hommes revient à parler de leur loyauté, engagement, probité, intégrité et  leur ferme engagement à conduire comme il se doit les missions qui leur sont dévolues, afin de pouvoir satisfaire les intérêts de l’ensemble de la communauté.

A retenir que les travaux en atelier porteront sur quatre thématiques telles que « état des lieux de la corruption au Burkina Faso », « dispositifs institutionnels et juridiques de lutte contre la corruption au Burkina Faso », « impact de la corruption sur les valeurs sociales positives du Burkina Faso » et enfin, « mécanismes de restauration des valeurs d’intégrité et de probité dans l’action administrative ».

En rappel,  le groupe de travail a mené une enquête d’opinions dans les régions du Centre, du Centre-Nord, du Centre-Est, du Centre-Sud, Sud-Ouest et des Hauts-Bassins.

Ahoua KIENDREBEOGO/OuagaNews.net

Articles similaires

SYNACSAB : les administrateurs civils dénoncent la non-mise en œuvre de leur protocole d’accord

Ouaganews

Ouagadougou : la campagne Stop aux poids lourds en ville, lancée ce jeudi

Ouaganews

Présidentielle 2020 : le candidat Eddie Komboïgo pour un Burkina de paix et de prospérité

Ouaganews

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.