OUAGANEWS
Afrique

Guinée-Bissau /des tirs nourris à Bissau : que se passe-t-il encore ?

Des tirs nourris ont été entendus près de la radio Capital, une radio privée, la plus écoutée de Guinée-Bissau, ce  lundi 7 janvier 2022.

Les équipements de la station, notamment l’émetteur, la console de mixage et les ordinateurs sont détruits.

La station est une filiale de Voice of America (VOA), l’organisation internationale d’information financée par le Congrès américain et indépendante, sur le plan éditorial.

En juillet 2020, la même radio avait déjà été attaquée. A l’intérieur du palais du gouvernement, des coups de feu ont également été entendus.

Ces événements ont entraîné un mouvement de panique. Des personnes ont été vues fuyant leurs bureaux pour rentrer chez elles.

Au palais du gouvernement, les membres de l’exécutif ont été invités à évacuer le bâtiment.

Il y a un fort dispositif militaire avec des armes légères et lourdes. Le périmètre du Ministère de l’intérieur a été fermé à la circulation.

Cela se passe 6 jours après une tentative de coup d’État.

Au moins 11 personnes ont été tuées mardi dernier, lorsque des soldats ont tenté de renverser le président de la Guinée-Bissau, Umaro Sissoco Embalo, selon les autorités.

Le président a annoncé la création d’une commission d’enquête officielle sur cette tentative de coup d’État.

BBC Afrique

Le titre est de la Rédaction/OuagaNews

Articles similaires

CEDEAO/UEMOA : « le Mali réexaminera sa participation à ces entités » (gouvernement)

Ouaganews

Mali : Mohamed Bazoum qualifie d’«assassinat» la mort en détention du Premier ministre malien

Ouaganews

Niger : les députés donnent leur feu vert pour le redéploiement de Barkhane et Takuba

Ouaganews

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.