OUAGANEWS
A la UneAfrique

#Niger : la CEDEAO reconnaît le coup d’Etat et suspend le Niger de toutes ses instances jusqu’au rétablissement de l’ordre constitutionnel

Dans un communiqué rendu public ce jeudi 14 décembre 2023, la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO), apporte des clarifications sur la reconnaissance du gouvernement de Bazoum par l’institution.

La 64e session ordinaire tenue le 10 décembre 2023, la conférence des chefs d’Etat et de gouvernement voyait dans la situation survenue au Niger, comme une tentative de coup d’Etat et considérait toujours Mohamed Bazoum comme le président du Niger et chef de l’Etat. Du fait de cette position, le Niger n’était pas suspendu des organes de décision de la CEDEAO et les membres du gouvernement de Bazoum étaient habilités à représenter le Niger aux réunions statutaires de la CEDEAO.

Le sommet du 10 décembre a reconnu que le gouvernement de Mohamed Bazoum avait été effectivement renversé par un coup d’Etat militaire. Par conséquent, à compter du 10 décembre 2023, le Niger est suspendu de l’ensemble des organes de décision de la CEDEAO, jusqu’au rétablissement de l’ordre constitutionnel dans le pays.

WM/Ouaganews.net

 

 

 

 

Articles similaires

Allégations d’atteinte aux droits humains à Djibo : la réaction du gouvernement

Ouaganews

HCRUN : le rapport d’activités 2019 au président du Faso

Ouaganews

UMOA/Burkina : le Trésor public a levé un emprunt de 44 milliards FCFA

Ouaganews

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.