OUAGANEWS
A la UneMédias

Burkina/FAPP : l’appel à projet 2021, pour le financement des projets structurant est officiellement lancé

Le Fonds d’appui à la presse privée (FAPP) a donné une conférence de presse, ce vendredi 10 septembre 2021, pour marquer le lancement de l’appel à projets 2021, pour financement des projets structurants des entreprises de presse privée. Il s’agit à travers cette rencontre avec la presse, de porter l’information officiellement au public de la presse et à l’opinion nationale.

Cet appel à projets 2021, est le 3e du genre depuis la mise en œuvre du volet crédit du FAPP. A ce jour, à en croire au tout nouveau DG du FAPP, Ag Ibrahim Mohamed, ce sont 13 entreprises de presse privées qui ont pu bénéficier du soutien du FAPP pour la réalisation de leurs projets, soit un coût total de 358 598 973 FCFA.

Pour cette saison, la réception des demandes de financement débutera le 30 septembre 2021 et prendra fin le 29 octobre 2021. Le comité  de financement tiendra sa session le 22 novembre 2021. La publication des résultats est prévue pour le 26 novembre 2021, a indiqué le DG, Ag  Ibrahim Mohamed.

Le crédit FAPP est ouvert aux entreprises de presse privée individuelles et aux organisations professionnelles de médias. Selon le DG, plusieurs entreprises peuvent également se constituer en groupement pour présenter un projet collectif.

L’assistance au cours de la conférence

Les entreprises de presse privées et les organisations professionnelles peuvent prétendre à trois types de crédit. Il s’agit selon le DG, du crédit de trésorerie destiné à financer les besoins d’exploitation ou besoins de fonds de roulement. Il est accordé pour une durée maximale de 12 mois dont un différé partiel de paiement de 0 à 3 mois. Le montant minimum est de 1 000 000 et le montant maximum de 9 000 000.

Il y a  le crédit d’équipement. Il est destiné à l’acquisition de matériels d’exploitation. Il est accordé pour une durée maximale de 60 mois dont un différé de partiel de 3 mois minimum et de 6 mois maximum. Le montant minimum est de 5 000 000 et le montant maximum de 50 000 000FCFA.

Il y a aussi le crédit d’investissement. Il est destiné au financement des investissements lourds. Il a une durée de 60 mois pour un montant minimum de 50 000 000 FCFA.

Et qui parle de crédit, parle aussi de garanties. Quand aux garanties demandées aux entreprises de presse privées, le DG de la FAPP a indiqué que ce sont principalement, la caution solidaire du promoteur, le nantissement des équipements à acquérir et les hypothèques.

Le taux d’intérêt est de 4% HT et le frais de dossier sont de 1%, a laissé entendre le directeur général.

Pour les demandes de crédits d’équipement et d’investissement, un plan d’affaires qui présente le projet dans sa globalité est demandé au soumissionnaire.  Le canevas de plan d’affaires ou canevas du projet est à retirer au FAPP.

Théophile P. Kaboré/Ouaganews

Articles similaires

Burkina/Assises nationales : « Il nous faut taire nos différends pour préserver l’essentiel » capitaine Marcel Méda

Ouaganews

Burkina : situation toujours confuse, la population en attente

Ouaganews

Compte rendu du Conseil des ministres du mercredi 23 septembre 2020

Ouaganews

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.