OUAGANEWS
A la UneEconomie & Développement

Koudougou : le Premier ministre inaugure des infrastructures de communication électronique

Dans le cadre du Projet Backbone national des télécommunications au Burkina, le premier ministre, Christophe Dabiré a inauguré des infrastructures de communication électronique, ce mardi 26 octobre 2021 à Koudougou.

D’un coût total de 59 146 488 202 F CFA, ce sont 2001 km de fibre optique qui ont été déployés sur le territoire national et qui permettront le développement des services en ligne dans les domaines de la santé, de l’éducation, de la gouvernance, du commerce, de la sécurité et bien d’autres.

Les infrastructures réalisées dans le cadre de la phase 1 du PBNT sont financées par l’Etat burkinabè et Bank of China que le Premier ministre a longuement remerciée et félicitée. A en croire la ministre en charge du développement numérique, Adja Fatouma Ouattara, le réseau national qui vient d’être inauguré est le support qui permettra le fonctionnement fluide et rapide de tous les programmes qui exigent une large bande passante.

La coupure du ruban symbolique par le PM, Christophe Dabiré

En plus de cet important projet qui a permis la réalisation de 2000 km, la ministre a indiqué que 307 km ont été réalisés dans le cadre du PRICAO-BF et 650 km de FO dans le cadre du projet Cloud gouvernemental. Ce qui porte à 3000 km la contribution des initiatives gouvernementales.

Selon le coordinateur du projet Backbone national des télécommunications, Galam Ouédraogo, en termes de couverture nationale, le réseau s’étend sur 66 communes dont 12 chefs-lieux de régions, 26 chefs-lieux de provinces et 40 communes rurales. Le réseau traverse la quasi-totalité des régions du pays et quatre pays voisins, à savoir la Côte d’Ivoire, le Mali, le Niger et le Ghana, a-t-il indiqué.

Galam Ouédraogo, coordonanteur du projet 

Il a également indiqué que d’autres phases du projet sont en cours. Il s’agit de la poursuite rapide du maillage du territoire et du renforcement des capacités de stockage avec la construction d’un Data Center de dernière génération pour renforcer la souveraineté numérique du pays.

Après la coupure du ruban symbolique, le Premier ministre, Joseph Dabiré, a tenu à féliciter l’équipe du projet d’avoir conduit la phase 1 à terme. Et d’ajouter que son gouvernement s’est résolument tourné vers le développement du réseau national en fibre optique.

Au terme de ce processus mené sous forme de délégation de service public, c’est la société Telecel Faso qui a été retenue pour l’exploitation de l’infrastructure

Théophile P. Kaboré/Ouaganews

Articles similaires

FESPACO 2023 : quelles perspectives dans un contexte socio-sécuritaire difficile ?

Ouaganews

Protection des données à caractère personnel : la CIL dispose d’une nouvelle loi plus adaptée

Ouaganews

Burkina : cessation immédiate de service des retraités sous contrat dans l’administration publique

Ouaganews

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.