OUAGANEWS
A la UneSociété

Mois de l’arbre 2020 : l’Association des femmes de Yaba plante utile

Le samedi 23 août 2020, « l’Association une femme, un arbre fruitier » présidée par Madame Chantal Paré/Ki, a distribué, pour la troisième fois consécutive, plusieurs variétés d’arbres fruitiers dans la ville de Yaba, dans la Boucle du Mouhoun. Ce sont plus de 1 500 femmes qui ont reçu des arbres fruitiers dans leur concession.

Selon un dicton, celui qui a planté un arbre, avant de mourir, n’a pas vécu inutilement. L’Association une femme, un arbre fruitier, présidée par Madame Chantal Paré/ Ki, en a fait l’illustration. En effet, le samedi 23 août 2020, dans la ville de Yaba, l’association a procédé à la remise d’arbres à des femmes de ladite localité et ce, pour la troisième fois consécutive.

De 1 000 plants l’année dernière, c’est plus de 1 500 arbres qui ont été distribués aux femmes, à cette édition. En plus de la ville de Yaba, quatre autres villages ont été choisis par l’association. Il s’agit de Kargogo, Toma, Bayon ,Tenga Basname. Selon la présidente de l’Association, Madame Paré, une structure de contrôle régulière a été instituée pour le contrôle des arbres. Et faisant le point, elle a tenu à préciser que 90 % des arbres qui avaient été distribués aux femmes l’année dernière, ont connu une réussite. C’est pourquoi elle a voulu, à cette édition, étendre l’activité à d’autres localités.

La journée du samedi a débuté avec les femmes de Kargogo. Sur le lieu , c’est une grande foule de femmes, visiblement contentes, qui a accueilli Madame Paré. Pour Adèle Paré, représentante des femmes de Kargogo , cette activité vient à point nommé, parce qu’elles en ont besoin. « Nous avons accepté de recevoir cette activité dans notre communauté, parce qu’elle est un véritable appui à notre village, les arbres fruitiers nous aident à avoir de l’ombre dans nos cours et produisent des fruits consommables. Nous,  femmes de Kargogo, remercions Madame Paré d’avoir initié une telle activité qui vise à promouvoir les arbres fruitiers, à travers nous les femmes. Nous en prendrons soin », a-t-elle déclaré.

Salifou OUEDRAOGO

Articles similaires

Attaques terroristes : Le Président du Faso rend hommage aux victimes de Sollé et de Ouanobé

Ouaganews

PNDES/Sahel : un taux de réalisation physique de 58,99% en 2020

Ouaganews

Burkina : la CEDEAO exige la réduction de la durée de la transition et la libération de Roch Kaboré

Ouaganews

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.