OUAGANEWS
A la UneSociété

Procès de leaders d’OSC de la marche du 27 novembre : renvoyé au 15 décembre

Hervé Ouattara, Adama  Tiendrébéogo et Mamadou Drabo, des leaders d’organisations de la société civile au Burkina, ont été présentés à la barre ce 8 décembre 2021, au Tribunal de grande instance de Ouagadougou, pour avoir organisé une marche non autorisée par les autorités burkinabè, le 27 novembre 2021.

Aussitôt ouverte, l’audience a été renvoyée au 15 décembre prochain. Les trois leaders qui avaient appelé à manifester pour demander une meilleure situation sécuritaire et à la démission du président du Faso, sont poursuivis pour atteinte à la sûreté de l’Etat, organisation d’une marche illégale et destruction de biens publics.

L’audience a été renvoyée à la demande du procureur, dit-il, pour mieux rassembler tous les dossiers en lien avec cette affaire. Ainsi, une demande de mise en liberté provisoire de leurs clients a été formulée par les avocats des accusés, mais celle-ci n’a pas trouvée grâce aux yeux du juge. La demande de liberté provisoire a été rejetée par le tribunal.

Sans faire de commentaire, maître   Ambroise Farama, avocat de la défense, affirme qu’il s’agit d’un droit de liberté, d’expression qui est en train d’être brimé dans cette affaire. « Il faut le défendre à tout prix » a-t-il laissé entendre.

Faut-il le rappeler, l’organisation de la marche non autorisée par les autorités burkinabè a tourné au vinaigre avec des affrontements avec les forces de l’ordre et de sécurité avec usage de gaz lacrymogènes. Le service de l’état civil de la mairie de Ouagadougou avait été saccagé et vandalisé.

En attendant le jour du procès, les accusés ont été reconduits à la Maison d’arrêt et de correction de Ouagadougou (MACO).

Théophile P. Kaboré/Ouaganews

Articles similaires

Processus électoral au Burkina Faso : l’APMP déplore la déclaration de l’opposition

Ouaganews

Burkina/PNDES : les projets PPP présentés au secteur privé

Ouaganews

Burkina : le redécoupage territorial entrepris par le MATD est un cadeau pour les terroristes, selon l’ANAG

Ouaganews

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.