OUAGANEWS
A la UneEconomie & Développement

SONABEL : bouclage du financement de la centrale solaire de Zina

La société énergétique basée à Dubaï, Emirates des Arabes Unis, AMEA Power a communiqué par un Tweet en date du 10 mai 2022, la finalisation du processus de mobilisation des fonds pour la mise en place d’une centrale solaire de 26,6 MW à Zina, un village situé à 185 km de Ouagadougou.

Selon l’agence ecofin, la mise en place de l’infrastructure sera financée conjointement par la Banque mondiale et la firme financière sud-africaine Ninety One et l’accord prévoit que l’entreprise publique achètera pendant 25 ans, l’énergie solaire produite par la centrale de Zina. Toutefois, aucun détail financier n’a été divulgué quant au montant qui sera injecté dans le projet par les parties prenantes.

Le projet permettra une réduction de la dépendance du « pays des hommes intègres » de l’énergie fossile et d’éviter l’émission de 13 200 tonnes de CO2 par an. Il est conforme à l’ambition des autorités burkinabè d’ajouter, d’ici à 2025, plus de 500 MW supplémentaires d’énergie à la capacité nationale de production d’électricité.

En commentant l’information, Paromita Chatterjee, directeur des investissements chez Ninety One a affirmé : « ce projet, qui est d’une importance fondamentale pour le Burkina Faso, améliorera la vie et les perspectives de nombreuses personnes pendant de nombreuses années ».

Pour sa part,  Hussain Al Nowais, homme d’affaires et président-fondateur d’AMEA Power, la mise en place de la centrale solaire de Zina est « une mesure essentielle à stimuler l’approvisionnement en énergie ».  Interviewé par Jeune Afrique en 2020, sur le développement de sa société en Afrique, il a déclaré que : « les besoins énergétiques de l’Afrique sont considérables et les États, qui ne souhaitent pas s’engager financièrement, encouragent les acteurs privés à investir. Il y a donc énormément de projets à mener ».

En rappel, le conseil des ministres du 17 décembre 2017 avait adopté un décret portant approbation de la garantie autonome entre le Gouvernement et la société Zina solaire SA dans le cadre du projet de construction de la centrale électrique solaire de Zina. En sa session du 10 mars 2021, il avait aussi, adopté un autre décret portant approbation de l’avenant à ladite garantie.

         Moussa Wandaogo/OuagaNews

Articles similaires

Bobo-Dioulasso/Lutte contre la drogue : 245 kg de cannabis saisis

Ouaganews

Massacre de Seytenga : le Président du Faso lance la traque contre les auteurs

Ouaganews

Tourisme interne : des initiatives pour faire du secteur, le moteur de la croissance

Ouaganews

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.