OUAGANEWS
A la UneSociété

22e anniversaire de l’assassinat de Norbert Zongo : des coalitions d’organisations exigent justice

En marge de la commémoration du 22e anniversaire de l’assassinat du journaliste Norbert Zongo et ses trois compagnons d’infortune, le Collectif des organisations démocratiques de masse et de partis politiques (CODMPP) et la Coalition nationale de lutte contre la vie chère, la corruption, la fraude, l’impunité et pour les libertés  (CCVC) ont organisé, ce dimanche 13 décembre 2020, à Ouagadougou, un meeting pour montrer leur détermination dans la lutte pour la vérité et la justice pour Norbert Zongo et ses camarades.

13 décembre 1998-13 décembre 2020, cela fait 22 ans que le journaliste d’investigation Norbert Zongo et ses trois camarades d’infortune, Ernest Yembi Zongo, Blaise Ilboudo et Abdoulaye Nikiéma, ont été assassinés à Sapouy.

Depuis 22 ans, des coalitions d’organisations réclament la justice pour Norbert  Zongo, ainsi que pour toutes les victimes des crimes de sang au Burkina Faso. En marge de la commémoration du 22e anniversaire de cet assassinat, ce dimanche 13 décembre 2020, le Collectif des organisations démocratiques de masse et de partis politiques (CODMPP) et la Coalition nationale de lutte contre la vie chère, la corruption, la fraude, l’impunité et pour les libertés  (CCVC) ont organisé, à la Place de la Nation, à Ouagadougou, un meeting pour montrer leur détermination à poursuivre la lutte jusqu’à la manifestation de la vérité et la justice sur ces dossiers.

Ainsi, le président du CODMPP, Chrysogome Zougmoré, a indiqué que, depuis la mise en examen des éléments de l’ex-RSP, l’avis favorable à l’extradition de François Compaoré par la chambre d’instruction de la Cour d’appel de Paris et la prise du décret d’extradition, le dossier semble piétiner au plan pénal. « Mais, ni les tergiversations, ni les obstacles dressés çà et là, à travers les diverses contorsions procédurales et autres demi-avancées, ne viendront à bout de la détermination de notre peuple dans sa mobilisation pour la vérité et la justice pour Norbert Zongo et ses compagnons », a-t-il lancé.

Chrysogome Zougmoré a ajouté qu’au fil des 22 années de lutte, leur conviction quant à la victoire du peuple sur les commanditaires et exécutants de l’assassinat de Norbert Zongo et de ses compagnons d’infortune ne fait que se conforter. Pour lui, c’est au regard de cette conviction qu’ils ont choisi comme thème du 22e anniversaire de ces assassinats, « Face aux tergiversations et obstacles dressés par les régimes successifs sur les dossiers pendants, poursuivons avec détermination, la lutte pour la vérité et la justice pour Norbert Zongo et ses compagnons et pour toutes les victimes de crimes de sang ».

Ainsi, le président du CODMPP et ses camarades exigent et attendent l’extradition de François Compaoré et le jugement du dossier de Norbert Zongo. Chrysogome Zougmoré et ses camarades disent également attendre la justice pour Thomas Sankara, Dabo Boukary, Flavien Nébié, Salifou Nébié et pour toutes les victimes des crimes de sang survenus au Burkina Faso.

Lasso SAMA

 

Articles similaires

UMOA : Coris Bank International, 3e groupe bancaire en 2021

Ouaganews

Mali/gestion des deniers publics sous l’ère IBK : volonté de justice ou manœuvre politique ?

Ouaganews

Burkina-Arabie Saoudite : suspension du paiement d’une dette du Fonds saoudien pour le développement

Ouaganews

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.