OUAGANEWS
A la Une Education

33e anniversaire de l’assassinat de Thomas Sankara : l’Université Ouaga II inaugurée à son nom

En marge de la commémoration du 33e anniversaire de l’assassinat de Thomas Sankara, le Premier ministre, Christophe Joseph Marie Dabiré, a inauguré, ce jeudi 15 octobre 2020, à Ouagadougou, l’Université Thomas Sankara.

« Nous ne serons plus les sans-domicile fixe, mais nous serons désormais dans notre domaine fixe », a déclaré le président de l’Université Ouaga II, le Pr Adjima Thiombiano, à l’inauguration de l’Université Ouaga II en Université Thomas Sankara, ce jeudi 15 octobre 2020. Le Pr Adjima Thiombiano a indiqué qu’entre la création de l’Université Ouaga II en 2007 et son inauguration en Université Thomas Sankara, ce jeudi 15 octobre 2020, il s’est écoulé 13 ans. « 13 années de construction, de lutte quotidienne, d’errance dans les différents quartiers de Ouagadougou », a-t-il relaté.

Pour lui, la victoire que la communauté universitaire de l’ex-Université Ouaga II, aujourd’hui Université Thomas Sankara, célébre n’est qu’une étape. « Nos rêves sont si grands que nous fondons l’espoir de la renaissance des forces vives de la nation, à partir de ce campus », a lancé le président de l’université.

Cette université, a-t-il ajouté, va projeter toute la société vers son développement durable et harmonieux. Il a donc souligné qu’avec environ 10 000 étudiants, 66 enseignants-chercheurs, 48 personnels ATOS en 2007, l’Université Thomas Sankara comptera dès cette entrée universitaire 2020-2021, environ 27 000 étudiants, 176 enseignants-chercheurs et 180 ATOS. Il a également noté que l’université est bâtie sur un espace de 1890 hectares.

Le Premier ministre, Christophe Joseph Marie Dabiré, a salué la mobilisation du personnel universitaire, des étudiants et de la population burkinabè. Pour lui, c’est pour rappeler la mémoire du président Thomas Sankara et lui rendre un véritable hommage pour tout ce qu’il a fait pour l’éducation au Burkina Faso que le gouvernement a baptisé l’Université Ouaga II, Université Thomas Sankara. Pour l’occasion, il a salué la communauté universitaire et tout le corps enseignant du Burkina Faso de tout ce qu’ils font pour le Burkina Faso. Il a par ailleurs, souhaité que les élèves et étudiants comprennent et accompagnent les efforts de développement que le gouvernement mène.

Quant à la famille Sankara, c’est avec joie qu’elle a accueilli le baptême de cette université au nom du père de la Révolution burkinabè. En effet, la sœur cadette de Thomas Sankara, Sandrine Sankara, au nom de la famille, a remercié le président de l’Université Thomas Sankara, son équipe et toute la nation burkinabè de cette considération et reconnaissance.

 » Nous nous sentons honorés de la démarche respectueuse et louable de baptiser et inaugurer l’Université Ouaga II, Université Thomas Sankara », a-t-elle soutenu. Pour elle, ce baptême ramène au grand jour la flamme du combat de la Révolution du 4 août 1983.

En rappel, le président Thomas Sankara a été assassiné le 15 octobre 1987, à Ouagadougou.

Lasso SAMA

Articles similaires

Côte d’Ivoire : l’opposition appelle à la désobéissance civile

Ouaganews

Fête de l’Aïd el Kébir : à 72 heures, la clientèle aux abonnés absents

Ouaganews

Drame de Boudry : Evelyne Rose Kafando inhumée

Ouaganews

Laisser un commentaire