OUAGANEWS
A la UneEnvironnement

6ème édition de la Journée nationale de l’arbre : 2 000 plants mis en terre

Le Premier ministre Apollinaire Joachimsom Kyélem de Tambèla a procédé le samedi 22 juin 2024 à Bobo-Dioulasso dans la région des Hauts-Bassins au lancement de la 6ème édition de la Journée nationale de l’arbre et la campagne de reforestation 2024.

Cette journée est placée sous le thème « Arbre, capital de résilience pour un développement endogène ».

Ce thème met en évidence l’apport inestimable de l’arbre et des produits issus de l’arbre dans la formation du Produit intérieur brut, dans un contexte de mobilisation des ressources endogènes et de développement du tissu industriel. Pour le lancement de cette édition de la JNA, 2 000 plants sont mis en terre sur un site de 05 hectares situé dans la forêt classée de Dindéresso.

Dans son discours prononcé par le ministre de l’Environnement, de l’eau et de l’assainissement Roger Baro, le président du Faso, le capitaine Ibrahim Traoré invite tous les Burkinabè à planter et à entretenir des arbres, individuellement et collectivement, afin d’obtenir des résultats qui permettront de reverdir le Burkina Faso et ainsi créer un écosystème propice au développement endogène.

Pour le Premier ministre Apollinaire Joachimsom Kyélem de Tambèla, l’essentiel n’est pas de planter mais d’entretenir. « Nous sommes désolés de constater très souvent que les campagnes de reforestation s’approchent à de l’amateurisme et du folklore. On plante et on ne s’en occupe plus après. La sècheresse va tuer les plants et les animaux vont venir brouter les feuilles et casser également les plants. Planter va de pair avec entretien, c’est ce que nous voulons maintenant », a-t-il affirmé.

Cette JNA entend créer un engagement populaire pour la plantation, l’entretien et la protection des plants, magnifier l’arbre pour ses multiples fonctions et services écologiques, économiques et culturels, reconnaître et récompenser les mérites des acteurs intervenant dans le domaine de la préservation et de la valorisation des ressources forestières.

Depuis la 1ère édition, les journées nationales de l’arbre ont permis de planter plus d’un million d’espèces locales, sur des sites sécurisés et équipés de points d’eau, avec un taux de survie estimé à 70%.

En ce qui concerne la campagne nationale de reforestation 2024, plus de six millions de plants seront mis en terre sur l’ensemble du territoire national, sur une superficie totale de 120 hectares dont 70 000 pour la Journée nationale de l’arbre.

Les projections pour cette campagne de reforestation sont entre autres, la mise en place de 25 hectares de bosquets avec la sécurité collective et la maîtrise d’eau, des plantations d’alignement de 160 km, l’aménagement de 10 ronds-points et de 13 espaces verts.

Le Premier ministre a planté un baobab au nom du président du Faso et un néré en son nom, à l’occasion de la Journée nationale de l’arbre.

Le ministère de l’Environnement, de l’eau et de l’assainissement a offert dans le cadre de cette journée, dix tonnes de riz et de maïs aux personnes déplacées internes. Les mérites de 10 partenaires et fonctionnaires du ministère ont été reconnus à travers des distinctions honorifiques.

Service d’information du gouvernement

Ouaganews.net

Articles similaires

Burkina : «une vidéo d’enfants exécutés», le gouvernement condamne le journal Libération de manipulations déguisées pour ternir l’image du pays

Ouaganews

2e congrès des avocats de l’UEMOA : lutter contre la corruption au sein de la justice

Ouaganews

Boulgou/Projet d’exploitation du gisement aurifère de Ouaré : un conseil gouvernemental pour statuer

Ouaganews

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.