OUAGANEWS
A la Une Economie & Développement

7e session ordinaire de la CONAD : les menaces terroristes contraignent à l’annulation de certains projets

La 7e session ordinaire de la Conférence nationale de la décentralisation (CONAD) s’est ouverte ce lundi 15 novembre 2021, sous la présidence du président du Faso, sur le thème : « financement des collectivités territoriales : clé de voûte du succès de la décentralisation ».

Cette conférence organisée par le Ministère en charge de l’administration territoriale et de la décentralisation va permettre d’examiner et d’approuver deux (2) documents. Il s’agit du rapport de suivi de la mise en œuvre de la tranche annuelle 2020 du Plan d’action quinquennal (PAQ) 2018-2022 et de la nouvelle version de la Stratégie décennale de la décentralisation (SDD) et du PAQ 2022-2026.

A l’issue des travaux, des propositions et recommandations seront faites pour une mise en œuvre efficace et efficiente du cycle III de la décentralisation. Le processus de financement sera également au menu des réflexions de l’assemblée qui connaît la présence du Premier ministre, Christophe Dabiré, des membres du gouvernement et des partenaires techniques et financiers.

Le ministre en charge de l’administration, Clément P. Sawadogo s’est réjoui de la tenue de la rencontre et de la présence des hautes autorités du pays qui, selon lui, témoigne de la ferme volonté du gouvernement de résoudre les questions liées à la décentralisation.

Le ministre a, au cours de la rencontre, énuméré quelques difficulté liées à la mise en œuvre des projets de décentralisation. Parmi celles-ci, il a cité les menaces  terroristes qui ont conduit à l’’annulation de certains projets. Par contre, le ministre a laissé entendre que des projets dans certaines localités, avancent bien et sont dans les délais d’exécution.

Tout en saluant la présence du président du Faso et du Premier ministre, le ministre Clément sawadogo a invité les chefs de circonscriptions administratives à soutenir le gouvernement dans la lutte contre l’insécurité.

Le maire de la commune de Ouagadougou, Armand Pierre Béouindé, présent à la rencontre a, dans un premier temps, salué la présence des chefs de circonscriptions administratives, des partenaires techniques et financiers, avant d’indiquer que le thème de la présente session confirme la nécessité de doter les communes de ressources conséquentes pour asseoir un développement durable, depuis la base parce qu’elles offrent aux populations la liberté d’opérer le choix de leur modèle et de définir leurs priorités de développement.

Les partenaires techniques et financiers, représentés par Dr Andreas Michael Pfaffernoschke, ambassadeur de l’Allemagne au Burkina Faso, ont félicité l’ensemble des acteurs qui contribuent à la mise en œuvre de la politique nationale de décentralisation. Ainsi, Dr. Andreas Michael Pfaffernoschke a témoigné la volonté des partenaires à toujours soutenir le Burkina Faso qui, selon lui, malgré les menaces terroristes, ne ménage aucun effort pour conduire certains projets de décentralisation à terme.

Enfin, le président du Faso a invité l’ensemble des acteurs du processus de décentralisation à la prise en compte du développement économique local.Tout en remerciant les partenaires techniques et financiers, le président du Faso a réaffirmé l’engagement de son gouvernement à accompagner les acteurs de la décentralisation dans leurs différentes actions.

Il a également  instruit les membres du gouvernement à poursuivre et à consolider le transfert des compétences et des ressources aux collectivités territoriales, afin de leur donner tous les moyens nécessaires à l’atteinte de l’objectif du développement local.

Théophile P. Kaboré/Ouaganews

Articles similaires

Burkina/Secteur financier : une nouvelle société de microfinance « SAFINE SA » ouvre ses portes

Ouaganews

Décès du général Ali Traoré : le PF salue la mémoire d’un homme « de rigueur et d’intégrité»

Ouaganews

Mali : 18 mois de challenge pour Bah N’Daw et Assimi Goïta

Ouaganews

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.