OUAGANEWS
A la UneSociété

Arrondissement n° 11 de Ouagadougou : un collectif d’associations soutient le MPSR

Nous avons reçu à notre Rédaction, une déclaration d’un collectif d’associations de l’arrondissement n° 11 de Ouagadougou,  qui soutient et souhaite accompagner le président du Faso, chef de l’Etat, le lieutenant-colonel Paul Henri Sandaogo Damiba et les nouvelles autorités. Lisez plutôt.

 Nous associations de défense et de promotion des droits humains de l’arrondissement n° 11 de Ouagadougou, réunies en collectif, souhaitons joindre notre voix à celles qui se sont déjà exprimées récemment, suite aux événements du 24 janvier 2022, qui ont conduit le Mouvement patriotique pour la sauvegarde et la restauration (MPSR) au pouvoir.

Notre voix est celle d’une population meurtrie par de nombreuses années d’attente, de misère et d’espoir. Elle est celle des familles éprouvées et menacées d’expulsion, celle des veuves et orphelins qui n’ont plus de larmes pour pleurer.

Aussi modeste soit-elle, elle se veut être également un cri du cœur, une lueur d’espoir pour tous ceux ou celles qui vivent tapis dans la souffrance en zone non-lotie, principalement à l’arrondissement n° 11.

Qu’il nous soit permis de saluer d’abord, en de justes mots, l’avènement du MPSR et de lui traduire nos attentes.

Le MPSR, intervenu le 24 janvier 2022, vient mettre fin à un pouvoir en lequel tout le monde avait fondé espoir.

En effet sur le plan national, la situation d’insécurité avec son corollaire d’attaques terroristes de plus en plus meurtrières ne laissait personne indifférent. Des familles endeuillées, une administration presque absente dans certaines zones, plusieurs établissements scolaires fermés, des milliers de déplacés internes, une inquiétude inexprimable, une psychose généralisée empoisonnant ainsi, l’idéal collectif.

Au niveau régional et communal, beaucoup de défis sont restés en suspens mettant les populations dans l’embarras. La politisation des services publics, des faits de corruption avérés dans l’administration publique, le dévoiement du patrimoine foncier rural et urbain mis à jour par les services compétents comme le REN-LAC et l’ASCE/LC sont entre autres, des chantiers sur lesquels les autorités d’alors étaient attendues.

Celles actuelles ne sauraient s’y déroger et c’est pourquoi d’ores et déjà, l’ensemble des associations de lutte pour la défense et la promotion des droits humains, notamment le droit au logement dans l’arrondissement n° 11, salue positivement l’arrivée du MPSR.

Ces associations réunies en collectif, par la présente déclaration, exprime leur soutien et leur engagement à accompagner les nouvelles autorités dans la sauvegarde et la restauration de notre nation.

Une sagesse moaga connue nous apprend que « les fourrées ont beau être hautes, elles n’étoufferont jamais les cris des pintades ».

Et nous, collectif de l’arrondissement n° 11 de la commune de Ouagadougou, saisissons l’occasion pour témoigner au chef de l’Etat et à ses collaborateurs notre gratitude et nos encouragements pour les actions vigoureuses déjà entreprises dans « la marche triomphale vers l’horizon du bonheur ». Cette marche est certes, parsemée d’embûches de tout genre, mais nous restons confiants et rassurés que « seule la lutte libère ».

Nous prenons à témoin l’opinion nationale et nous tenons déjà informé le chef de l’Etat de ce que des individus mal intentionnés tenteraient par des manœuvres frauduleuses d’imposer leurs amis dans la mise en place des délégations spéciales. Que ces personnes se  ravisent et qu’ils reviennent à la raison. Qu’elles sachent que les populations sont désormais éveillées et qu’elles désirent s’assumer et prendre à bras le corps leur destin.

Les populations choisiront en toute conscience et au moment voulu leurs propres représentants pour siéger dans les différents conseils. Elles mettront les hommes qu’il faut à la place qu’il faut les mettre pour un Burkina radieux.

Vivement que les paroles de paix, de justice et d’unité nationale du chef de l’Etat soient bien entendues et comprises par les fils et filles du Burkina Faso. Vivement que ceux qui sont déjà impliqués dans des affaires tortueuses veuillent bien s’écarter de notre marche libératrice. Vivement que ceux qui se sentent fiers d’être Burkinabè, veuillent trouver en cette déclaration, la marque profonde de nos aspirations.

Puisse chacun de nous apporter sa pierre angulaire à l’émergence et à la prospérité de notre nation, à l’édification de notre salut !

La Patrie ou la mort, nous vaincrons !

OuagaNews

Ont signé :

 COBHAB : Nana Issaka

Association Rata malgré de Yamtenga : Ilboudo Assami

ASSL : Bélembouli Boureima

Association Malgdb kieta de Dagnongo : Bouda Daouda

Association Rawelgtaba : Sinka Zakaria

Association Wend-song-sida : Kaboré Amado

ABHAB : Dipama Oumarou

Cordination de Balkuy : Ilboudo Saïdou

 

Articles similaires

Mahamadi Lamine Kouanda du CRP : «Roch Kaboré est le meilleur des 13 candidats»

Ouaganews

Conseil des ministres : «Il ne s’agit pas de présenter les problèmes, mais de proposer des solutions », Lassina Zerbo

Ouaganews

Burkina : l’intégralité de la déclaration de politique générale du Premier ministre Apollinaire Kyélem de Tambèla

Ouaganews

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.