OUAGANEWS
A la Une Economie & Développement

BAD-Burkina : signature d’une convention de financement de 39 milliards de F CFA pour l’accès des populations à l’électricité

Le 29 septembre 2021, le ministre de l’économie, des finances et du développement, Lassané Kaboré  et le représentant-pays de la Banque africaine de développement (BAD) au « pays des hommes intègres », Pascal   Yembiline, ont procédé à la signature d’une convention de financement d’un montant total d’environ 39 milliards de F CFA pour le financement du Projet d’électrification et de développement des connexions à l’électricité (PEDECEL).

Ce financement a été approuvé par le conseil d’administration du Fonds africain de développement (FAD) le 15 septembre 2021, à Abidjan.La signature de cet accord de financement a eu lieu, en présence de Dr Ismaël Bachir Ouédraogo, ministre de l’énergie, des mines et des carrières qui s’est réjoui de la signature de cet accord.

Grâce à ce financement, au moins 218 400 ménages seront raccordés au réseau électrique, grâce à ce projet, soit environ 1 528 800 habitants dont 790 390 femmes, représentant un taux de 51,7%. Il permettra de créer environ 560 emplois directs et indirects, temporaires et permanents, pendant les phases de construction et d’exploitation.

Les nouveaux abonnés bénéficieront d’un paiement différencié et progressif des frais d’abonnement. Ceux-ci payeront à l’entrée, seulement 3 000 F CFA et les frais de raccordement restants seront payés en  tranches mensuelles, sur une période de 3 ans.

Le PEDECE, qui vise à étendre le réseau de distribution d’une énergie électrique de qualité, permettra également l’installation de l’éclairage public solaire dans les rues et le renforcement des capacités opérationnelles de la Société nationale burkinabè d’électricité (SONABEL).

Les localités qui seront touchées par ce projet, sont les chefs-lieux de régions et celles des quartiers périphériques de la capitale Ouagadougou, de Bobo-Dioulasso et de Koudougou. Le projet est placé sous la tutelle technique du Ministère de l’énergie, des mines et des carrières et sera exécuté par la SONABEL.

Le ministre Kaboré a, au cours de son intervention, remercié le président du Groupe de la BAD et  toute son équipe de leur engagement à accompagner le Burkina Faso dans la mise en œuvre de sa politique de développement.

La BAD avait déjà financé deux projets dans le domaine de l’électricité au Burkina Faso. Il s’agit du Projet de renforcement des infrastructures électriques et d’électrification rurale (PRIELER) et du Projet d’électrification des zones péri-urbaines de Ouagadougou et de Bobo-  Dioualasso (PEPU). Il a précisé par ailleurs, que ce projet structurant contribuera, sans aucun doute, au développement socioéconomique du Burkina Faso.

La BAD est également présente dans 2 projets régionaux d’électrification dont le Burkina Faso bénéficiera. Il s’agit du projet régional d’interconnexion avec le Nigeria et le Projet Yeleen de développement des centrales solaires qui visent à augmenter la capacité de production d’énergie dans la sous-région.

Moussa Wandaogo/Ouaganew

Articles similaires

Burkina/Diplomatie : L’ambassadrice du Sénégal, en fin de mission, fait officier de l’Ordre de l’étalon

Ouaganews

Burkina : 3 faux monnayeurs mis aux arrêts

Ouaganews

PNDES/Centre-Sud : un taux de réalisation physique de 80% en 2020

Ouaganews

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.