OUAGANEWS
A la Une Economie & Développement

Burkina : adoption de 2 projets de loi de financement en faveur des zones à défi sécuritaire

L’Assemblée législative de transition (ALT) a adopté, à sa session plénière du 16 juin 2022, 10 projets de loi portant ratification d’ordonnance relatifs aux accords de crédits et de dons signés entre le Burkina et ses partenaires techniques et financiers dans le cadre du financement des projets de développement. Parmi ces projets, il y a le Projet d’urgence de développement territorial et de résilience (PUDTR) et le Projet communautaire de relance et de stabilisation au Sahel (PCRSS) qui sont s’exécutés dans les régions à forts défi sécuritaire. La délégation gouvernementale à cette session plénière, a été conduite par Dr Séglaro Abel Somé, ministre de l’économie, des finances et de la prospective.

Le PUDTR est financé par un crédit et un don, d’un montant de 350 millions USD, soit environ 192 milliards de francs CFA par l’Association internationale de développement (IDA) de la Banque mondiale pour la période 2021-2025. L’objectif du projet est d’améliorer l’accès inclusif des communautés, y compris les Personnes déplacées internes (PDI), des zones ciblées aux infrastructures et aux services sociaux essentiels. Il est exécuté dans les régions de la Boucle du Mouhoun avec 10 communes et dans la région de l’Est avec 5 communes.

Quant au PCRSS, il est également financé par l’IDA de la Banque mondiale sous forme de crédit et de don à hauteur de 150 millions USD, soit environ 75 milliards de FCFA sur la période 2021-2026. Il a pour objectif de contribuer au rétablissement des communautés dans les zones cibles de la région du Liptako-Gourma au Burkina Faso, au Mali et au Niger par la réalisation de services et infrastructures socio-économiques intégrés, la fourniture des moyens de subsistance et un développement territorial, et des données régionales et une coordination. Pour le Burkina Faso, le projet couvre 6 communes dans chacune des régions du Sahel, du Centre-Nord et du Nord.

Que ce soit le PUTRD ou le PCRSS, les bénéficiaires sont les populations des communes concernées, surtout les Personnes déplacées internes (PDI) et les communautés hôtes.

La présentation des projets de loi de ces 2 projets a été suivie de questions des députés, des réponses du ministre concerné par le dossier et de l’adoption à l’unanimité du texte de loi.

W.M./OuagaNews

Source : MINEFID

Articles similaires

Présidentielle et législatives 2020 : L’ Autre Burkina /PSR pour une tenue des élections à bonne date

Ouaganews

Burkina/Dialogue politique : aller au-delà des divergences stériles

Ouaganews

Koudougou : le F-SYNTER condamne la répression de la manifestation d’élèves par les CRS

Ouaganews

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.