OUAGANEWS
Economie & Développement

Burkina-Canada : plus de 11 milliards de F CFA aux agences onusiennes pour renforcer la résilience

Le ministre de l’économie, des finances et du développement,Lassané Kaboré et le ministre de l’agriculture, des aménagements hydro-agricoles et de la mécanisation, Salifou Ouédraogo ont pris part à la cérémonie d’annonce de financement de projets par l’ambassadrice du Canada au Burkina Faso, Carol McQueen, ce jeudi 18 mars 2021 à Ouagadougou.

D’un coût global d’environ 11,850 milliards de francs CFA, ce financement va servir à la mise en œuvre de plusieurs projets par des agences des Nations unies présentes au Burkina Faso, en vue d’améliorer les conditions de vie des populations vulnérables et à accompagner le gouvernement dans son processus de développement. C’était en présence de la coordonnatrice-résidente du système des Nations unies au Burkina Faso, Metsi Makheta.

Une première partie du financement acquis, d’un coût d’environ 6,6 milliards de francs CFA, va servir à la mise en œuvre de projets favorisant la résilience et le développement durable au profit des populations les plus vulnérables.Selon la Coordonnatrice résidente du système des Nations Unies au Burkina Faso, les interventions de ces projets seront axées sur l’augmentation de l’accès aux soins de santé primaire, l’adaptation aux changements climatiques et aux effets de la Covid-19, ainsi que l’amélioration de l’accès et la rétention des filles à l’école.

Il a été mis à la disposition du Fonds des Nations unies pour la population (UNFPA), de l’Organisation mondiale de la santé (OMS), du Programme alimentaire mondial (PAM) et de l’Organisation pour l’alimentation et l’agriculture (FAO).

Le reste, environ 5 milliards de F CFA, sera injecté dans l’aide humanitaire au Burkina Faso avec le concours de la Croix-Rouge, du Haut-commissariat des Nations unies pour les réfugiés (HCR), du Bureau de la coordination des affaires humanitaires, et du service aérien d’aide humanitaire des Nations unies etc.

Le ministre de l’économie, des finances et du développement, Lassané Kaboré, a traduit la reconnaissance du Gouvernement burkinabè aux partenaires. « Cela témoigne de la bonne collaboration entre notre pays, le Canada, et le système des Nations unies au Burkina Faso », a-t-il dit.

W.M

Ouaganews.net

Articles similaires

Burkina : 293,0% d’augmentation du résultat net des SFD de grande taille (BCEAO)

Ouaganews

Burkina/Finances publiques : recouvrement record à la DGI avant la fin de l’année 2021

Ouaganews

10es assises de l’Assemblée générale des projets et programmes : « toutes les recommandations et résolutions adoptées doivent être entièrement mises en œuvre aux échéances indiquées», Albert Ouédraogo

Ouaganews

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.