OUAGANEWS
A la Une Médias

Burkina/CSC : 18 organes de presse épinglés dont la RTB et RFI

Le président du Conseil supérieur de la communication (CSC), Mathias Tankoano, a animé une conférence de presse, ce mercredi 9 juin 2021. Cette sortie médiatique fait suite à la sanction infligée à la radio Oméga pour manquement professionnel. 

Ainsi, après avoir suspendu pour une période de cinq jours, les programmes du groupe Oméga (radio et TV) pour « manquements graves dans le traitement de l’information relative à l’attaque de Solhan », le président du CSC, Mathias Tankoano, a indiqué que la RTB et RFI sont aussi concernées par la sanction disciplinaire pour avoir diffusé des images ou des informations pouvant susciter la psychose au sein de la population.

« J’invite les médias à plus de professionnalisme dans la diffusion de l’information, en ces périodes de crise et précise que cette rencontre n’est pas organisée pour débattre du cas du groupe Oméga, mais pour parler de la responsabilité des journalistes dans le traitement de l’information sensible », a laissé entendre Mathias Tankoano, pour calmer les ardeurs de certains journalistes qui voulaient faire de la sanction à l’encontre du  groupe Oméga, un sujet du jour.

Le présidium de la conférence de presse avec Mathias Tankoano, président du CSC (micro)  

La RTB et RFI ne sont qu’une partie des médias en passe d’être sanctionnés. En effet, 9 médias audiovisuels et 9 organes de la presse écrite et des médias en ligne ont été épinglés, pour le traitement de l’information relative à l’attaque de Solhan, a martelé Mathias Tankoano, avant d’ajouter que   la direction de la radio nationale et celle de Radio France Internationale ont été convoquées pour être auditionnées « dans la perspective de décisions qui seront prises les concernant.

Selon le Conseil supérieur de la communication, plusieurs médias ont foulé aux pieds leur responsabilité sociale, à travers « des publications faites, au mépris des règles sacro-saintes de la déontologie professionnelle », suite à l’attaque de Solhan.

Le président, Mathias Tankoano, a par ailleurs, invité les médias à plus de professionnalisme dans la diffusion de l’information, en ces périodes de crise.

Théophile P. Kaboré/Ouaganews.net

Articles similaires

Burkina/Fraude fiscale : des présumés auteurs aux arrêts (Police Nationale)

Ouaganews

Burkina/ONSP : réduire la croissance démographique de 3,1 à 2,25% à l’horizon 2030

Ouaganews

Sécurité : deux engins explosifs déminés

Ouaganews

Laisser un commentaire