OUAGANEWS
A la UneEconomie & Développement

Burkina/Ecole des douanes : Sortie de la 27e promotion

Le 2 septembre 2021, s’est tenue à l’Ecole nationale des douanes (END) à Ouagadougou, la sortie officielle de la 27ème promotion formée dans cette école, sous la présidence de la ministre déléguée à l’aménagement du territoire et à la prospective, Pauline Zouré, représentant le ministre de l’économie, des finances et du développement.

La cérémonie était placée sous le parrainage du directeur général des douanes et des droits indirects de la République centrafricaine, l’inspecteur principal des douanes, Frédéric Théodore Inamo et en présence du directeur général des douanes du Burkina Faso, Elie  Kalkoundo.

 

 

La 27e promotion, baptisée «Résistance» par la ministre déléguée, est composée de 78 élèves dont 22 femmes. De cette cuvée, sont sortis 25 inspecteurs des douanes et 78 contrôleurs des douanes issus du Burkina Faso, de la Centrafrique, du Tchad et du Congo. Après 24 mois de formation à l’END, ils sont désormais prêts à relever les défis de la mobilisation des recettes douanières dans leurs pays respectifs.

 

Répartition des élèves sortants

Pays Inspecteurs Contrôleurs

des douanes

Total
Burkina Faso 10 15 25
Centrafrique 5 30 35
Congo 8 5 13
Tchad 2 3 5
Total 25 53 78

Tout en félicitant la nouvelle cuvée mise à la disposition des administrations douanières, la ministre déléguée, l’a invitée, au nom du ministre de l’économie, des finances et du développement, à faire preuve de résistance, comme son nom de baptême l’indique, à la corruption et à l’insécurité qui constituent de véritables fléaux, en vue d’un recouvrement optimal des recettes douanières.

Pour le parrain, le directeur général des douanes et des droits indirects de la République centrafricaine, la tâche qui attend ses filleuls est ardue avec comme défi principal, la mobilisation optimale des recettes fiscales au profit de leurs Etats respectifs.

A cet effet, il les a aussi invités à faire preuve d’endurance psychologique sur le terrain et de résistance à la corruption qui, dit-il, est un phénomène mondial.

Les élèves sortants, par la voix de leur délégué général, Souleymane Ouédraogo, ont promis de travailler avec rigueur, professionnalisme et détermination, à relever les défis de la mobilisation des recettes.

L’END du Burkina Faso a été créée en 1970 et a remplacé le Centre de formation accélérée des fonctionnaires des douanes, créé au lendemain des indépendances en 1960. Elle a pour mission principale, d’assurer la formation initiale et continue des agents des douanes. Son actuel  directeur général est l’inspecteur divisionnaire des douanes, Casimir Sawadogo.

A la cérémonie, il a traduit sa reconnaissance au Ministre de l’économie, des finances et du développement pour les multiples efforts consentis en vue d’améliorer les conditions de travail de l’école des « gabelous »  du Burkina Faso.

Moussa  Wandaogo /Ouaganews

Articles similaires

Burkina : le prix de la baguette de pain n’a pas augmenté

Ouaganews

Burkina Faso : un pôle de recherche sur le paludisme en Afrique

Ouaganews

Tuerie de Solhan/AIMF : 28 maires francophones solidaires du Burkina

Ouaganews

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.