OUAGANEWS
Economie & Développement

Burkina/Economie : le COSED préconise le contrôle des prix des produits de grande consommation et du gaz

Le Comité de suivi de l’économie et du développement (COSED) a animé une session de validation du rapport de suivi des indicateurs de l’économie et du développement du mois d’avril 2021. La rencontre a été présidée par la ministre déléguée en charge de la prospective, Pauline Zouré/Kaboré.

Le rapport indique qu’au niveau national, le taux de croissance du PIB réel a enregistré en 2020, un fort ralentissement, en raison des effets pervers du coronavirus sur l’économie en se situant à 2,5%. Pour l’année 2021, il devrait rebondir pour s’afficher à 7,0% en lien avec la relance des activités dans l’ensemble des secteurs de l’économie.

Pour ce qui est du taux d’inflation, l’Indice national harmonisé des prix à la consommation du mois d’avril 2021 se situe à 106,17, soit une hausse de 1,6% par rapport à mars 2021. En glissement annuel, les prix ont augmenté de 4,6%. Le taux d’inflation annuel moyen au mois d’avril 2021 est de 3,03% contre -2,75% en avril 2020.

Au niveau des échanges extérieurs, au mois d’avril 2021, les exportations totales se sont affichées en valeur à 234,2 milliards de FCFA contre 260,8 milliards de FCFA un mois plus tôt, correspondant à une baisse de 10,2%. Elles ont été destinées en premier à l’Europe (66,3%), suivie de l’Asie (23,0%) et de l’Afrique (8,6%).

Quant aux importations, elles se sont situées en valeur à 192,7 milliards de FCFA contre 205,3 milliards de FCFA le mois précédent, en baisse de 6,1%. Elles proviennent en premier de l’Asie (39,5%), suivie de l’Afrique (28,3%), de l’Europe (23,1%) et enfin, du continent américain (9,0%).

Des recommandations ont été formulées par le comité, notamment la poursuite des efforts de maitrîse de la propagation de la pandémie de la Covid -19, le renforcement de la mise en œuvre des actions, en vue d’accroître les recettes propres pour un meilleur équilibre des finances publiques et le renforcement des actions de contrôle des prix des produits de grande consommation et du gaz.

Ouaganews.net

Source : MINEFID

Articles similaires

Burkina/secteur de l’éducation : la Banque mondiale octroie 56 milliards de F CFA

Ouaganews

BAD : le Gabonais Désiré Guedon, nouveau administrateur pour le Burkina

Ouaganews

Banque mondiale-Burkina : trois accords de financement de 253 milliards F FCA signés

Ouaganews

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.