OUAGANEWS
A la UneEconomie & Développement

Burkina : fermeture de 2 systèmes financiers décentralisés à fin 2021

Le nombre de Systèmes financiers décentralisés (SFD) baisse de 2 structures par rapport au trimestre précédent et en glissement annuel, se situant à 133 SFD à fin juin 2022. Cette situation est due à la faillite d’un SFD de la catégorie des associations et à l’insécurité qui a entraîné la fermeture d’un SFD, a appris Ouaganews.net, en consultant le rapport de suivi des indicateurs de l’économie et du développement du Burkina Faso pour le compte du mois de juin 2022, publié par le Ministère de l’économie, des finances et de la prospective.

Le nombre de membres est également en baisse de 6,3% entre le quatrième trimestre 2021 et le premier trimestre 2022 passant respectivement de 1 665 843 membres à 1 561 528 membres, en lien avec la forte baisse du nombre des membres de sexe masculin. Comparativement au premier trimestre de 2022, il en ressort une diminution de 2,0% du nombre de membres des SFD. La baisse du nombre de membres est causée par l’arrêt des activités de la SFD pour des raisons d’insécurité.

Avec une croissance plus élevée par rapport au trimestre précédent, l’encours de l’épargne ressort en hausse de 5,9% et 19,0% respectivement en variation trimestrielle et en glissement annuel. Il passe de 350,6 milliards de FCFA au 31 décembre 2021 à 371,1 milliards de FCFA au 31 mars 2022.  L’épargne moyenne dans les SFD, quant à elle, croît, ressortant à 288 728 FCFA soit une hausse de 9,2%. Comparé au premier trimestre de 2021, l’épargne moyenne augmente de 35,3%.

Entre le quatrième trimestre 2021 et le premier trimestre 2022, le niveau de l’encours de crédit s’est détérioré passant de 285,6 milliards de FCFA à 283,5 milliards de FCFA. Comparativement au 1er trimestre 2021, l’encours de crédit connaît par contre, une augmentation de 26,9%.

Enfin, le taux de créances en souffrance au 1er trimestre 2022 est en amélioration de 0,05 point de pourcentage, s’affichant à 4,14%. Ce taux traduit un meilleur recouvrement des créances octroyées par les SFD.

ATM/OuagaNews

Articles similaires

8es Journées nationales de concertation : la promotion de la paix et de la cohésion sociale au centre des échanges

Ouaganews

Elections présidentielle et législatives : un mouvement s’engage pour un scrutin apaisé

Ouaganews

Compte rendu du conseil des ministres du mercredi 10 mars 2021

Ouaganews

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.