OUAGANEWS
A la UneSociété

Burkina : les orpailleurs mécontents de la fermeture temporaire des sites

Le Syndicat national des exploitants miniers artisanaux du Burkina (SYNEMAB) a organisé un meeting de manifestation à la Bourse  du travail à Ouagadougou, ce lundi 23 mai 2022. Cette grogne est due à la décision prise en conseil des ministres de suspendre  temporairement les activités d’orpaillage.

Suspension temporaire des activités d’orpaillage, c’est suite à cette décision du conseil des ministres du 27 avril 2022,  que le Syndicat national des exploitants miniers artisanaux du Burkina (SYNEMAB) a organisé ce meeting pour manifester son mécontentement. Une décision qui vient impacter la vie de ces exploitants miniers.

« Nous avons tenu à nous retrouver aujourd’hui, pour accorder nos violons afin de jouer notre partition dans la situation que nous vivons. Si nous prenons l’activité des artisans miniers, non seulement ils arrivent à faire vivre leur famille, mais aussi apportent une plus-value à l’économie nationale. Nous pouvons dire sans nous tromper que nous contribuons au développement du Burkina Faso. », s’est exprimé El Hadj Mahamoudou Rabo, président du SYNEMAB.

L’Organisation nationale des syndicats libres (ONSL) qui apporte son soutien à cette manifestation pour la levée de la suspension, compte aider dans les démarches afin de permettre à ces travailleurs du secteur minier artisanal de reprendre leurs activités. Des démarches qui, selon le secrétaire général de l’ONSL, pourront porter leurs fruits dans un délai d’une semaine.

« Il faut que nous écrivions pour dire tout ce que nous voulons afin que les autorités puissent nous aider. Car si nous écrivons, ils nous appelleront certainement avant la fin de la semaine pour discuter du sujet. », a indiqué Paul Kaboré, SG de l’ONSL.

En rappel, les sites miniers artisanaux du Burkina Faso sont fermées à chaque saison hivernale pour raison de sécurité pour ces travailleurs artisanaux.

Ahoua KIENDREBEOGO

(Stagiaire)/ OuagaNews.net

Articles similaires

Crise sécuritaire et économique : la Banque mondiale renforce son soutien au Burkina

Ouaganews

HCRUN : le rapport d’activités 2019 au président du Faso

Ouaganews

Le « Moogh Naab Yiibu » : le dernier ouvrage de Maître Titinga Frédéric Pacéré

Ouaganews

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.