OUAGANEWS
A la UneReligion

Burkina/Message de Pâques 2023 : la FEME souhaite à tous les Burkinabè, la paix et la réconciliation

Chers fidèles de nos Eglises, chers compatriotes Burkinabè à l’intérieur et à l’extérieur de notre chère patrie,

La Pâques, bien qu’apparemment moins célébrée que la Noël, est cependant, la plus grande la fête du Christianisme. Car la résurrection du Christ est au cœur de l’Evangile. Et si Christ n’était pas ressuscité, selon Paul, notre foi serait vaine.

La commémoration de la fête de Pâques 2023 se déroule cette année, dans un climat particulier, où la lutte contre l’extrémisme violent fait rage. C’est pourquoi, dans toutes nos Eglises, nous demandons que des prières s’élèvent pour soutenir nos forces combattantes sur le terrain, afin que la victoire nous soit donnée pas seulement par les armes, mais surtout en comptant sur l’Eternel des Armées ! Comme le dit le Psaume 20 :8 « Ceux-ci s’appuient sur leurs chars, ceux-là sur leurs chevaux ; nous, nous invoquons le nom de l’Eternel Notre Dieu ».

A la Pâques, Jésus-Christ mort pour expier nos péchés est ressuscité, Son sacrifice pour le pardon des péchés de l’humanité ayant été accepté par Dieu. Alors le voile du Temple a été déchiré du haut en bas, mettant à nu le Lieu très Saint. Dorénavant, tout homme qui croit, peut entrer dans le Lieu très Saint et demander pardon pour ses propres péchés.

La Pâques nous réconcilie donc à Dieu par la résurrection du Christ, mais la Pâques nous invite également à faire la paix les uns avec les autres. En célébrant la Pâques cette année dans la sobriété au regard de la situation que nous vivons, la Fédération des Eglises et Missions Evangéliques du Burkina Faso tient à rappeler à l’ensemble du peuple Burkinabè d’être tous unis pour la reconquête de la paix et de la cohésion sociale au pays des hommes intègres. La paix est, pour un pays, ce que la santé est, pour le corps, et c’est la réconciliation des cœurs qui en est le soubassement.

Chers fidèles, chers compatriotes,

Nous prions pour que le Burkina Faso retrouve sa quiétude d’antan, et redevienne un havre de paix où il fait bon vivre. Comme à la Pâques, Jésus-Christ a vaincu la mort ! Il est ressuscité, et Il a dit : « Je suis la résurrection et la vie. Celui qui croit en Moi vivra, quand même il serait mort ». Puisse la Pâques nous apporter la grâce de Dieu pour que vienne la paix dans les cœurs de tous les hommes au Burkina Faso et dans les autres pays.

Chers fidèles, chers compatriotes,

L’heure est à l’union des cœurs. Tous, Burkinabè de l’intérieur comme de l’extérieur, donnons-nous la main d’association pour venir à bout de nos différences, et pour construire un Burkina nouveau où règnent la paix et le mieux-vivre ensemble. Cela n’est possible que si chacun de nous se tourne vers Dieu le Tout-puissant. L’Agneau de Dieu Qui ôte le péché du monde nous offre cette possibilité.

En cette fête de Pâques 2023, La Fédération des Eglises et Missions Evangéliques (FEME) souhaite à tous les Burkinabè, la paix avec Dieu et la réconciliation entre tous les hommes.

Bonne fête de Pâques 2023 à tous ! Jésus-Christ est ressuscité, Oui, Il est    vraiment ressuscité !

Pour la Fédération des Eglises et Missions Evangéliques (FEME)

Pasteur Henri Yé

Commandeur de l’Ordre National

Articles similaires

DSN du PM/PNDES 2016-2020 : un bilan satisfaisant, selon le PM Dabiré

Ouaganews

Burkina/Budget, gestion 2021 : Le MINEFID et la COMFIB s’accordent sur les grandes masses budgétaires

Ouaganews

[#Burkina] Fonds minier de développement local : « il y a de l’amélioration, sur les plans sanitaire, éducatif… » Jonas Hien, directeur des programmes

Ouaganews

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.