OUAGANEWS
A la Une Société

Burkina/ONEA : un nouveau système de facturation rentrera bientôt en vigueur

Depuis mars 2020,  l’Office national de l’eau et de l’assainissement (ONEA) a instauré un nouveau système de facturation  au relevé bimestriel. Cependant, ce nouveau mécanisme de paiement des factures a occasionné de nombreuses plaintes de la part des clients, qui disent recevoir régulièrement des surfacturations. Pour clarifier les faits, les responsables de l’ONEA ont animé une conférence de presse le jeudi 29 avril 2021. Il a été également question de présenter le nouveau scénario de facturation adopté en conseil de ministres.

Selon le PCA de l’ONEA, Alassoum Sori, les plaintes des clients sont liées à deux difficultés. La première difficulté est liée au système de facturation et la deuxième aux problèmes d’approvisionnement en eau potable dans la ville de Ouagadougou.

En ce qui concerne le nouveau système de facturation de l’ONEA, le PCA, Alassoum Sori, a indiqué que celui-ci, encore incompris, a fait l’objet d’un atelier à Koudougou, les 14 et 15 avril 2021, à l’issue duquel 4 grandes conclusions ont été faites par les experts en la matière. Ainsi, à en croire le PCA, le  nouveau scénario proposé supprime les estimations et retient que les relevés se feront une fois tous les deux mois. La seconde conclusion à retenir est que la consommation réelle de ces  deux mois est simplement divisée en deux pour être facturée chaque mois.

La conférence de presse a été présidée par le DG de l’ONEA, François Kaboré

La troisième conclusion est que les deux factures auront des dates limites de paiement  différentes  pour tenir compte du pouvoir d’achat des consommateurs et la quatrième indique que les tranches sociales  sont maintenues et le consommateur   retrouve ses habitudes de consommation, à partir de la lecture du compteur.

Et Frédéric François Kaboré, directeur général de l’ONEA, de souligner que ces conclusions ont été adoptées en conseil des ministres du mercredi 28 avril, et seront mises en œuvre, bientôt.

En ce qui concerne la pénurie d’eau constatée, ces temps-ci à Ouagadougou, le DG de l’ONEA a indiqué que le problème était lié à la case de la conduite principale de grand diamètre nominal de 700 mm qui relie la bâche du château-d’eau route de Pô à celle du château de Nagrin. Mais après la réparation de la conduite principale, des perturbations de la desserte liées au manque d’énergie sont apparues.

C’est dire donc, qu’une perturbation électrique importante touche directement l’approvisionnement en eau portable de Ouagadougou, et cela se ressent chez le consommateur, en quelques heures, a affirmé   Frédéric Kaboré.« Des actions concertées ont été entreprises, afin d’amoindrir au maximum les perturbations », a-t-il conclu.

Théophile P. KABORE

Articles similaires

Affaire mosquée de Pazanni : L’intersyndicale des magistrats invite le gouvernement à respecter les lois de la république

Ouaganews

PNDES/Boucle du Mouhoun : un taux de réalisation physique de 83,93% en 2020

Ouaganews

Burkina : la liste définitive de déclaration d’appartenance des partis et formations politiques à l’opposition politique et à la majorité

Ouaganews

Laisser un commentaire