OUAGANEWS
A la UnePolitique

Burkina : ouverture des assises nationales pour l’adoption de la charte de la transition

Ce lundi 28 février 2022, se sont tenues les assises nationales pour l’examen des textes, en vue de l’adoption de la Charte constitutionnelle de la deuxième transition burkinabè, dans la salle de conférence de Ouaga 2000. Elle a été présidée par le représentant du chef de l’Etat, Paul Henri Damiba, le lieutenant-colonel Evrard Somda.

Selon le lieutenant-colonel Evrard Somda, la cause qui réunit les filles et les fils de la nation est grande et historique dans l’existence du Burkina Faso et hautement noble en ce que ces assises consacreront. Sur ce, il a invité les participants à observer une minute de silence en mémoire des victimes civiles comme militaires.

Il a salué la présence de toutes les forces vives de la nation. Selon lui, le cadrage de la transition s’impose aujourd’hui, à notre pays. Les récents événements que notre pays a connus, corollaires de la dégradation de la situation sécuritaire, ont imposé aux forces de défense et de sécurité d’entreprendre des actions fortes destinées à fédérer toutes les énergies, afin de mettre notre pays dans une nouvelle trajectoire de paix, de cohésion  sociale et de développement.

Le président,  par cet idéal, a voulu que ce processus qui activera la refondation de notre nation soit inclusif et surtout, s’aligne sur les aspirations profondes de notre peuple. Selon lui, la commission a déployé son génie inventif, afin de prendre en compte, à travers les consultations directes et la mise à contribution des technologies de l’information, les apports et les attentes légitimes de toutes les forces vives de la nation.

Pour parachever l’oeuvre, le chef de l’Etat a trouvé que ces assises seront l’occasion pour tous les participants des quatre coins du Burkina de connaître et d’examiner en profondeur et sans complaisance les projets de textes et d’agenda de la transition.

L’objectif de ces assises est d’apporter principalement des amendements aux propositions faites par la commission technique, d’enrichir ces projets au besoin  et de valider les textes et le calendrier qui serviront de guide aux actions à entreprendre  pour conduire notre pays vers des élections  inclusives, libres et transparentes.

Les travaux se dérouleront en quatre phases. D’abord, l’adoption de la charte de la transition, ensuite, l’adoption de l’agenda de la transition,  puis celle de la charte des valeurs qui est une innovation de la commission ad hoc pour la désignation du président de la transition et la signature de la charte de la transition. Il avance que ces assises constitueront le départ officiel de l’œuvre de refondation portée par le MPSR.

Les textes qui seront adoptés, à l’issue de ces assises devront refléter les aspirations profondes de notre peuple. Les contributions devront s’inscrire dans cette logique et le sens de l’intérêt collectif prioritaire, dans l’esprit de ce qui nous a conduits à cette situation que nous vivons.

Penser aux déplacés qui fondent leur espoir sur l’Etat. Tout en souhaitant aux participants d’être plus inspirés dans les contributions aux travaux, il a déclaré, au nom du président du Faso, l’ouverture des assises nationales pour l’adoption des textes de la transition.

Adélaïde Tenin Mana/OuagaNews

Articles similaires

A Yéli Monique Kam du MRB : « Madame, tous les Peulhs ne sont pas des terroristes ! » Amadou D. Dicko

Ouaganews

Burkina : Roch Kaboré rend hommage à Thomas Sankara

Ouaganews

Burkina/Hydrocarbures : un concert de casseroles pour protester contre la hausse des prix, les 9 et 10 septembre

Ouaganews

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.