OUAGANEWS
A la Une Economie & Développement

Burkina/ Second compact : le démarrage des activités attendu en 2022

Les activités sur le terrain du second compact du Burkina débuteront en 2022. L’information a été livrée, au cours d’une conférence de presse, ce jeudi 25 février 2021 par le Dr Tambi Samuel Kaboré, coordonnateur national de l’Unité de coordination de la formulation du 2ème compact (UCF-Burkina) du Millennium Challenge Corporation (MCC) au Burkina Faso. Selon lui, le second Compact du Burkina Faso, signé le 13 août 2020 à Washington, vise à renforcer la gouvernance, la viabilité financière et la performance du domaine de l’électricité pour le peuple burkinabè, à améliorer les infrastructures énergétiques, la capacité de production et la diversification des sources d’énergie.

Il est d’un montant de plus de 500 millions de dollars US

Après une phase de préparation de 24 mois (2020-2022), la mise en œuvre des activités du compact sur le terrain est prévue pour 5 ans (2022-2027), a fait savoir le Dr Tambi Samuel Kaboré, avant d’ajouter que   l’exécution des travaux sur le terrain, la poursuite de la mise en œuvre des réformes et la mise en œuvre des activités de suivi-évaluation s’en suivront.

Des hommes des médias à la conférence de presse

Ainsi, le processus de formulation du second compact a abouti à trois projets majeurs qui sont, selon le coordinateur Dr Tambi Samuel Kaboré, le Projet de renforcement de l’efficacité du domaine de l’électricité. Ce projet vise à opérer les réformes nécessaires et à renforcer les capacités des acteurs du domaine de l’électricité, a-t-il indiqué.

Le second est le Projet d’accroissement de l’offre d‘électricité moins coûteuse qui vise à augmenter la production d’électricité, à travers l’énergie solaire, conformément à la vision du Gouvernement d’accroître la part des énergies renouvelables dans le mix énergétique.

-le troisième est le Projet Réseaux et Accès à l’électricité. Pour le coordinateur, le projet vise à renforcer le réseau de transport et de distribution de l’électricité et à améliorer l’accès des ménages et des entreprises à l’électricité.

Pour la mise en œuvre de la formulation du 2ème compact (UCF-Burkina) du Millennium Challenge Corporation (MCC) au Burkina Faso, prévue pour 5 ans (2022-2027), le Dr Tambi Samuel Kaboré   a indiqué que ce sont au total, 500 millions de dollars US qui seront octroyés pour sa mise en œuvre.

P. Théophile KABORE

Articles similaires

Décès du général Ali Traoré : le PF salue la mémoire d’un homme « de rigueur et d’intégrité»

Ouaganews

DPG /Réconciliation et cohésion sociale : « le relèvement de ce défi nécessite l’organisation du forum de réconciliation nationale » PM

Ouaganews

Election présidentielle de novembre 2020 : l’UPC investit son champion

Ouaganews

Laisser un commentaire