OUAGANEWS
A la Une Société

Burkina/Crise humanitaire : la ministre Laurence Ilboudo fait l’état de la situation des DPI

A la date du 31 août 2021, le Burkina a enregistré 1 423 378 personnes déplacées internes, accueillies dans 274 communes réparties dans toutes les 13 régions du pays. Quant aux sinistrés, ce sont 20 829 sinistrés provenant de 22 communes qui ont été enregistrés. Ces 22 communes sont réparties sur 10 régions du pays. Outre les dégâts matériels importants constatés, on déplore malheureusement, 87 blessés dont 12 graves et 9 morts.

L’information a été rendue publique par la ministre de la femme, de la solidarité nationale, de la famille et de l’action humanitaire, Hélène Marie Laurence Ilboudo/Marchal, à une conférence de presse, ce lundi 13 septembre 2021.

En ce qui concerne la prise en charge des Personnes déplacées internes (DPI), la ministre a indiqué que 1 313 769 personnes déplacées internes et populations vulnérables ont bénéficié d’une assistance alimentaire de 38 000 tonnes dans toutes les 13 régions du pays. Une priorité a été accordée aux régions à fort défi sécuritaire : Centre-Nord, l’Est, le Nord et le Sahel.

78 708 PDI  et populations-hôtes vulnérables ont bénéficié de cash transferts pour  un montant de 2 813 811 000  F CFA dans les zones d’intervention du projet Filets sociaux, a laissé entendre la ministre en charge de la femme.

Hélène M. Laurence Ilboudo/Marchal, ministre de la femme, de la solidarité nationale, de la famille et de l’action humanitaire

En ce qui concerne la prise en charge des personnes sinistrées, un appui alimentaire a été apporté à 14 307 exploitants de la plaine de Bagré dont les champs ont été inondés, au cours de la campagne agricole de 2020, une assistance alimentaire a été apportée à 3 160 victimes d’inondations et une distribution de 1 580 kits d’articles ménagers essentiels a été faite dans la commune de Fada N’Gourma avec l’appui de la CEDEAO.

Un cash transfert par ménage à titre de contribution à la réhabilitation des logements détruits par les inondations d’un montant de 250 000 francs CFA à 135 ménages des communes de Kongoussi, Tougouri et Kaya, avec également l’appui de la CEDEAO, a-t-elle déclaré.

En ce qui concerne les phénomènes qui affectent les enfants, notamment la traite d’enfants, la ministre a indiqué que le nombre d’enfants présumés ou victimes de traite interceptés par les services de sécurité, était respectivement de 1 047 et de 2 303.

Des hommes des médias au cours de la conférence de presse

Des Personnes déplacées internes (PDI), selon plusieurs écrits dans la presse nationale et internationale, ont des difficultés à se faire recenser, en tant que PDI. Certains sont obligés de débourser des sommes pour avoir le statut de déplacés internes sur des sites.

Face à cette situation, la ministre a déclaré : « Nous avons mis des mécanismes en place pour arrêter cela… Si vous allez dans une direction provinciale et on ne vous recense pas, vous avez un numéro », a dit la ministre Laurence Ilboudo, invitant les concernés à dénoncer éventuellement ces cas, car appuie-t-elle, « les Burkinabè doivent savoir qu’ils ont des droits »

Théophile Kaboré/Ouaganews

Articles similaires

PNDES/Centre-Nord : un taux de réalisation physique de 85,15% en 2020

Ouaganews

Burkina/08-Mars 2021 : l’accès aux financements et la lutte contre la violence au cœur de la célébration

Ouaganews

Burkina/Attaque terroriste : la CNDH interpelle l’Etat sur ses obligations

Ouaganews

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.