OUAGANEWS
Politique

Burkina/Vœux de nouvel an : le message du Congrès pour la démocratie et le progrès (CDP)

Populations du Burkina Faso,

En ce début du nouvel an, je formule au nom des militantes, des militants et sympathisants du Congrès pour la démocratie et le progrès, (CDP), mes vœux les meilleurs pour l’année 2023.

A cet instant,

J’ai une profonde et pieuse pensée pour nos concitoyens disparus, en particulier les éléments des forces de défense et de sécurité et des volontaires pour la défense de la patrie qui nous ont quitté au cours de l’année 2022. En leurs mémoires, souvenir éternel et reconnaissance.

Que la terre du Burkina leur soit légère.

A tous ceux qui implorent la fin d’une maladie quelconque sur le lit d’un hôpital, et à tous ceux qui souffrent dans leur chaire et dans leur esprit, je souhaite que la santé soit recouvrée.

Chers compatriotes,

Voilà maintenant 8 ans que nous vivons une guerre injuste et lâche avec ses conséquences humaines, humanitaires et économiques pour notre pays. C’est le lieu pour moi de féliciter nos forces de défense et de sécurité, ainsi que nos volontaires pour la défense de la patrie, pour leur engagement sans limite et au péril de leur vie, pour que survive la nation burkinabè. L’ennemi inhumain, désolateur et cruel, sera vaincu grâce à votre bravoure et avec le soutien de l’ensemble du peuple burkinabé. Le CDP ne ménagera aucun effort pour être à vos côtés dans cette lutte.

C’est pourquoi je lance un appel solennel à nos autorités à qualifier la perfidie terroriste de crime contre l’humanité et à créer les dispositifs nécessaires pour y donner un traitement adapté.

Chers Compatriotes, la situation actuelle est difficile, mais pas fatale. Il y a des résultats probants dans la lutte contre le terrorisme. Bientôt, nous n’assisterons plus impuissant de voir mourir nos vaillants soldats pour manque de vision et de stratégie ; encore moins, voir nos compatriotes fuir leurs localités où l’administration, les écoles et les centres de santé sont fermés pour faits du terrorisme.

Nous prenons acte des différents reformes entreprises au sein des FDS et du recrutement massif des VDP. Nous lançons un appel aux institutions internationales, à nos partenaires bilatéraux et multilatéraux  d’œuvrer aux côtés des autorités de la transition afin d’assurer l’équipement des régions militaires, des légions de la gendarmerie et des brigades d’interventions rapides (BIR).

Pour ce faire, nous en invitons, l’union européenne d’accélérer le processus d’accès du Burkina à la ‘’facilité’ européenne  de paix’’ pour permettre l’acquisition des armes adaptées à la lutte contre les groupes armées terroristes. Nous en invitons également, la CEDEAO, d’accélérer « l’initiative d’Accra » et d’opérer des reformes pour être une CEDEAO des peuples.

S’il y a un désespoir face à la cherté de la vie, à l’insécurité et le vivre ensemble, je vous exhorte à garder espoir et courage, car le futur du Burkina Faso sera meilleur.

Chers compatriotes, le CDP sort d’une longue léthargie du fait de l’absence de son récépissé issu de son 8ième Congrès. Maintenant c’est fait ! Nous avons le récépissé et travaillerons à rassembler tous nos militants et tout burkinabè désirant œuvrer au retour de la paix et au développement de notre pays.

Je voudrais remercier l’ensemble des militants, particulièrement les membres de la Direction Politique (BEN, BPN) et les ainés qui sont restés dignes et incorruptibles. Notre reconnaissance va à l’endroit des 45 secrétaires généraux de province qui sont restés unis et fidèles à la ligne du parti malgré les manipulations et les appels menaçants à la démission.

Merci aux sections provinciales, aux sous-sections communales et d’arrondissements, aux comités de base de villages et de secteurs.

Votre patience, votre résilience et votre persévérance ont fini par payer. Le récépissé est là !

Je saurai compter sur vous pour les combats futurs.

Nous prenons l’engagement solennel de tenir compte de toutes les critiques et les propositions pour donner toutes les chances de demeurer le parti leader au Burkina Faso afin de redonner espoir à notre peuple. Je resterai ferme à l’endroit de tout militant quant à la discipline et au respect des statuts et règlements intérieur  de notre parti.

Militantes, militants et sympathisants, départissez-vous de cette communication négative sur les réseaux sociaux, soyez des patriotes au service de votre nation.

Je vous demande de rester à portée  de voix pour tout mot d’ordre que la direction du parti viendrait à lancer.

Enfin je réitère mes vœux de bonne célébration de la saint sylvestre à vous toutes et à vous tous.

Que 2023 soit pour tous une année de paix, de santé, de réussite et de confiance en l’avenir du Burkina Faso.

Vive le CDP

Vive le Burkina Faso

Démocratie – Progrès – Justice

 Le président du parti,

Président du Bureau politique national

Eddie Komboïgo

Articles similaires

Conduite de la Transition : le Président du Faso échange avec le corps diplomatique

Ouaganews

Burkina : Dix partis politiques unissent leurs forces pour les élections à venir

Ouaganews

Burkina : «Si François Compaoré est extradé, il sera tué en cellule», selon ses avocats

Ouaganews

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.