OUAGANEWS
Politique

DPG/Modernisation de l’administration publique : « gagner le pari de la sécurité, par la réorganisation de l’administration du territoire » PM

Dans notre combat acharné contre le terrorisme et l’insécurité, l’administration publique a été l’un des maillons dont l’accompagnement s’est révélé insuffisant dans cette lutte. Selon le PM, la faible couverture du territoire national par les structures régaliennes de l’Etat a favorisé l’implantation ou l’incursion de groupes terroristes dans certaines localités de notre pays

Selon lui, conformément aux engagements du Chef de l’Etat, suivis de ses orientations, le ministre en charge de l’administration territoriale vous soumettra incessamment, un projet de redécoupage du territoire national devant assurer un meilleur maillage sécuritaire et un meilleur développement socio-économique à la base.

Dans le même sens, il a indiqué que le gouvernement entend proposer un projet de loi de programmation de l’administration du territoire. Et une fois adopté, le gouvernement pourra planifier, sur plusieurs années, les dépenses de l’État, en vue de renforcer, réhabiliter et dynamiser efficacement les circonscriptions administratives.

Ces actions doivent favoriser, selon lui, l’installation des représentants de l’État à leurs postes et faciliter le retour des personnes déplacées internes dans leurs localités d’origine. Par ailleurs, la consolidation de la décentralisation appelle impérativement des réformes pour rendre les communes plus viables et aptes à répondre aux aspirations légitimes des populations à la base. C’est pourquoi, dans ce domaine, le processus connaît des difficultés. Pour y remédier, le Président du Faso en a indiqué la voie et la solution que je propose est de favoriser une complémentarité dynamique entre les processus de décentralisation et de déconcentration de notre administration publique, a laissé entendre le PM.

Dans cette optique, le ministre en charge de la décentralisation vous présentera un projet de nouveau Code général des collectivités territoriales avec pour ambitions majeures de clarifier les compétences ainsi que les ressources à transférer aux régions et communes, le statut des départements et des villages afin de préciser et renforcer leurs rôles dans le développement local et réformer les communes à statut particulier pour donner plus de responsabilités aux arrondissements.

Par ailleurs, pour que l’administration centrale puisse servir de levier à la décentralisation, mon gouvernement s’emploiera, dans le cadre de la fonction publique territoriale, à combler le déficit de ressources humaines dans le respect des principes de transfert de compétences et de ressources entre l’État et les collectivités territoriales.

P. Théophile KABORE

Articles similaires

Burkina/Déclaration de politique générale : le Premier ministre priorise quatre points

Ouaganews

Nouvel an 2021 : « Je formule des vœux de santé, de paix et de bonheur aux Burkinabè » 𝐆𝐢𝐥𝐛𝐞𝐫𝐭 N. 𝐎𝐮𝐞́𝐝𝐫𝐚𝐨𝐠𝐨

Ouaganews

Sécurisation des palais de justice : Roch Kaboré échange avec le président du Conseil supérieur de la Magistrature

Ouaganews

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.