OUAGANEWS
A la UnePolitique

Drame d’Inata : le président du Faso annonce des mesures fortes

L’attaque terroriste contre le détachement de la gendarmerie nationale à Inata, le 14 novembre 2021, a amené le président du Faso, Roch Marc Christian Kaboré, à s’adresser à ses compatriotes à deux reprises en moins de deux semaines. Dans son adresse intervenue tard dans la nuit du jeudi 25 novembre 2021, il promet, entre autres, un remaniement ministériel.

Le président du Faso, Roch Marc Christian Kaboré, a annoncé la formation d’un gouvernement resserré, des poursuites judiciaires, à l’issue de l’enquête administrative consécutive au drame d’Inata, des changements incessants au sein des forces armées nationales et une lutte contre la corruption.

Ce sont les décisions qui ressortent de son discours prononcé le jeudi 25 novembre 2021.  « Nous devons mettre fin aux dysfonctionnements inacceptables qui sapent le moral de nos troupes combattantes et entravent leur efficacité dans la lutte contre les groupes armés terroristes », a martelé d’entrée de jeu, le chef de l’Etat.

Pour lui, c’est un impératif de soutenir nos forces de défense et de sécurité et de les encourager dans le combat héroïque qu’elles mènent et d’être intransigeants avec tous les éléments dont le comportement n’est pas acceptable.  « Nos soldats ne doivent pas être abandonnés à eux-mêmes, du fait de la bureaucratie ou de négligences manifestement coupables », a-t-il affirmé.

C’est pourquoi, de l’enquête administrative, a-t-il précisé, que j’ai instruite sur Inata, qui sera achevée le mardi prochain, nous tirerons toutes les conséquences disciplinaires et engagerons les poursuites judiciaires appropriées. Il en sera désormais ainsi, dans l’intérêt supérieur de la Nation et pour le succès et la gloire de nos armées.

Désormais, le président du Faso promet que la « fermeté dont nous ferons preuve, afin de mettre chacun devant ses responsabilités, sera le ciment de la cohésion, de la discipline et de l’efficacité de nos forces de défense et de sécurité et du lien sacré Armée-Nation ».

Tout en appelant la jeunesse à se garder des attitudes va-t-en-guerre, il a appelé tous à poursuivre ensemble, l’œuvre de construction de notre Nation dans le respect de la Constitution, des lois et des règlements de la République. « J’attends de chacune et de chacun de mes compatriotes, qu’il cultive toutes les valeurs qui font la dignité du Burkinabè, dans un esprit de solidarité et de grande compassion à l’égard de toutes les personnes affectées par le terrorisme et de celles qui vivent en-dessous du seuil de pauvreté », a-t-il souhaité.

Dans le prolongement de la réorganisation de nos forces armées nationales, le président Kaboré a annoncé la prise de décisions pour opérer des changements qui seront connus incessamment. « Je veillerai scrupuleusement, plus que par le passé, sur les questions de la logistique, des primes et du renforcement des capacités opérationnelles de nos forces combattantes », a-t-il dit.

Au plan gouvernemental, il a annoncé la poursuite des investissements dans le secteur de la sécurité et la mise en œuvre des engagements du PNDES. Il a aussi appelé à un recentrage et une plus grande rationalisation dans le fonctionnement de nos administrations et institutions.

« Je lancerai dès la semaine prochaine, après concertation avec les autorités judiciaires et l’Autorité supérieure de contrôle d’Etat et de lutte contre la corruption, une opération mains propres, pour vider tous les dossiers pendants de corruption et éclaircir toutes les affaires qui polluent le quotidien des Burkinabè épris de bonne gouvernance et de démocratie », a laissé entendre le chef de l’Etat.

Pour Roch Marc Christian Kaboré, le Burkina Faso ne pliera pas devant les forces du mal, grâce à la cohésion et à l’unité de toutes ses filles et de tous ses fils.

Ahmadou Bayala/Ouaganews

Articles similaires

22ème AG des EPE : injonction ferme au FSR-B à mettre à jour sa situation financière

Ouaganews

Présidentielle et législatives 2020 : Christophe Joseph Marie Dabiré au bureau de vote N° 2 de L’école Dassasgho B

Ouaganews

4e Anniversaire du décès de Salif Diallo : le MPP promet de poursuivre son combat

Ouaganews

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.