OUAGANEWS
A la Une Société

Fête de la St Sylvestre : « La Covid-19 et le manque d’argent se font sentir » Kwame Rodrigue, Ouagalais

L’année 2021 est dans quelques heures. Les préparatifs de cette nouvelle année, bien que moroses, vont bon train. Pour savoir comment se prépare l’entrée dans la nouvelle année, ouaganews.net s’est entretenu avec des Ouagalais.    

Paul Nakoulma, vendeur de poulet

« Avec l’avènement du coronavirus, la fête se déroule dans un état critique. Je suis obligé d’adopter les mesures-barrières. Néanmoins, je vais saluer les camarades et la grande famille. Je suis un vendeur de poulets. Le marché est morose. Les gens se réservent de dépenser leur argent ».

Florence Zoungrana, vendeuse de produits cosmétiques

« Je vais préparer à manger et rester à la maison. Avec la Covid-19, je ne compte pas sortir pour éviter de contracter la maladie. Je vais fêter à la maison. Malgré la Covid-19, les clients viennent acheter des produits pour la fête ».

 Adeline Zoungrana 

« Pour moi, c’est difficile de rester à la maison. Je vais porter mon masque  et aller danser avec mes camarades. Ce sera difficile de respecter la distanciation sociale. Du 31 au 1er, c’est la fête de mon côté. C’est vrai qu’avec le coronavirus, les moyens sont limités, mais on fait ce qu’on peut pour que la fête soit belle ».

Rodrigue  Kwame 

 « La covid-19 a fait qu’il y a un manque de moyens financiers. Beaucoup d’entreprises sont fermées et le manque d’argent se fait sentir à tous les niveaux. Moi-même, ma recette journalière a baissé considérablement.  Les mêmes difficultés se sentent chez mes amis et frères ».

Rasta, animateur dans un maquis de la place 

« Pour moi artiste, je fête, en tenant compte de la maladie à coronavirus. C’est aussi de mon devoir social de sensibiliser les gens. C’est dans un contexte sans Covid-19 que je peux gagner ma vie. L’artiste est un combattant  animé de courage. La Covid19 existe, mais la peur est une faiblesse pour le rasta que je suis. J’encourage les gens à respecter les mesures éditées par les autorités. Pour ma part, je vais animer le 31 pour rentrer dans la nouvelle année 2021 dans la paix, la joie et que le coronavirus soit derrière nous ».

Propos recueillis par Lasso Sama

Articles similaires

Centre-nord : le Premier ministre de cœur avec les populations

Ouaganews

« Les 3èmes mandats sont aussi des coups d’Etat » : Umaro S. Embaló est-t-il un modèle démocratique ?

Ouaganews

Burkina : l’ADF-RDA réfectionne son siège de Ouahigouya

Ouaganews

Laisser un commentaire