OUAGANEWS
A la Une Culture

Musique : Prince Zoétaba prône le vivre ensemble avec « Zoodo »

L’artiste-musicien burkinabè, Adama Zoétaba, plus connu sous le nom de  Prince Zoétaba, a mis sur le marché du disque son 6e album baptisé « Zoodo ». Composé de 10 titres dont une accoustique, le nouveau-né du prince du « Djaidgo » a été présenté aux femmes et hommes des médias, le jeudi 6 août 2020, à Ouagadougou.

Prince Zoétaba, à l’état civil, Adama Zoétaba, est de retour sur la scène. Il a mis sur le marché du disque son 6e album. Baptisé « Zoodo », l’œuvre évoque aussi bien le vivre ensemble, la persévérance que l’amitié, au rythme du « Djaidgo ». L’album, a précisé le compositeur, est une thérapie aux maux qui minent la société burkinabè. C’est certainement ce qui justifie le choix du titre « Zoodo ».Il a été dédicacé, le jeudi 6 août 2020, à Ouagadougou.

10 titres composent le dernier-né de  Prince Zoétaba, accompagnés d’une acoustique. Le premier est dénommé « Gom Sama ». L’auteur  mentionne qu’il s’adresse  à ceux qui ne savent rien faire d’autre que critiquer, pendant que les autres avancent. « Songa », le deuxième titre, appelle les uns et les autres à s’entraider. « Aidons nos prochains et n’attendons rien en retour, car c’est Dieu qui donne », a-t-il suggéré. Le troisième, « Les mariés », est un hymne à l’amour. « Nous n’allons pas voler » est le quatrième titre de l’opus. Il appelle la jeunesse burkinabè et celle du monde entier, à la persévérance et la combativité. Le cinquième titre, « Je t’aime à la folie ».

D’après lui, l’amour fait partie de notre quotidien et chacun de nous doit savoir qu’il est l’essence de la vie. « Monanfika » est le sixième titre de l’album. C’est un hommage au « baobab » de la musique burkinabè, feu Georges Ouédraogo. Selon l’artiste, il est celui-là même qui l’a inspiré, au début de sa carrière. Le morceau qui porte le nom de l’album, « Zoodo »,vient en septième position.

« Dans ce titre, je suis en featuring avec un artiste turc. Avant d’être artiste, c’est un ami. C’est pour magnifier l’amitié », a laissé entendre  Prince Zoétaba . « Maman » est quant à lui, un hommage que l’artiste rend à sa maman qui n’est plus de ce monde. Par cette pensée, il espère continuer de profiter de sa protection . « Non »  est tout simplement un remix de « On ne va pas voler ». « Corona dégage » est le dernier titre de l’opus « Zoodo ». La sensibilisation, a-t-il dit, doit continuer pour en finir définitivement avec la pandémie. « Zoodo » est disponible dans tous les lieux de vente habituels, au prix de 3000 francs CFA. L’artiste a indiqué qu’après cette dédicace,  une tournée dans des villes du Burkina Faso est en programmation.

Adama Zoétaba  alias  Prince Zoetaba  ou encore, le « gentleman ambianceur » s’est vu propulser au top des hits parades avec « Wagda-Wagda » en 1999. Dès lors, les tubes se sont enchaînés dont « Fatmata », « Feeling man », « Tingtang ». Il a été de tous les grands rendez-vous de la musique burkinabè. Son « Djaidgo » envoûte et laisse le public en liesse. En 2012, il remporte le trophée de l’artiste le plus joué en discothèque aux Kundé.

Christ-Johnny

Articles similaires

Déclaration sur les arrestations et exécutions extrajudiciaires : Cas de Boureîma Soumana à Sebba

Ouaganews

Supposée campagne déguisée : l’APMP répond au CFOP

Ouaganews

Politique en Côte d’Ivoire : les Burkinabè invités à ne pas s’en mêler

Ouaganews

Laisser un commentaire