OUAGANEWS
A la UnePolitique

Réconciliation nationale : le projet de pacte du vivre-ensemble attendu fin août

Avec le soutien du Programme des Nations unies pour le développement (PNUD), le ministre d’État, chargé de la réconciliation nationale et de la cohésion sociale,  Zéphirin Diabré, a procédé à l’installation des membres du comité de pilotage du pacte du vivre-ensemble, ce jeudi 08 juillet 2021, à Ouagadougou.

Après  l’installation du comité de pilotage et de rédaction de la stratégie nationale de réconciliation et de ses plans d’action, qui s’est déroulée le mardi dernier, le ministre de la réconciliation continue la formation du socle de son ministère, avant le forum national de la réconciliation nationale.

Ce jeudi, c’est le comité de pilotage du pacte du vivre-ensemble qui a été installé par le ministre en charge de la réconciliation nationale. Faisant partie des prérogatives qui découlent de sa feuille de route, adoptée en conseil des ministres, le comité du pacte du vivre-ensemble va permettre d’identifier les problèmes qui font obstacle à la réconciliation, mais aussi de proposer la démarche à suivre pour la résolution de ces problèmes.

Zéphirin Diabré (masque) a présidé la cérémonie d’installation des membres du comité de pilotage du pacte du vivre-ensemble

Selon Zéphirin Diabré, il aura également pour mission, l’élaboration d’un nouvel accord entre Burkinabè, basé sur leurs valeurs endogènes et leur socle culturel. A peine installés, les membres du comité de pilotage ont été situés sur le rôle qu’ils vont jouer, ainsi que la démarche qui doit guider le processus de pacte du vivre-ensemble.

Composé d’une cinquantaine de personnes de divers profils, issus de la société civile, des partis politiques, des syndicats,  le projet de pacte est attendu, d’ici à fin août. A en croire Zéphirin Diabré, le pacte  sera adopté en conseil des ministres, avant d’être soumis au forum national de la réconciliation

La représentante-résidente adjointe du PNUD au Burkina, Isabelle Tschan, à cet effet, a encouragé le comité de pilotage à adopter une démarche participative et inclusive, qui prend en compte les femmes et les jeunes.

Théophile P. KABORE/Ouaganews

Articles similaires

MPP /Kadiogo : des représentants des bureaux de vote formés

Ouaganews

Burkina/production d’or : le groupe IAMGOLD salue les efforts du gouvernement

Ouaganews

Burkina/Perturbations des cours : des élèves en détention à la MACO

Ouaganews

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.