OUAGANEWS
Santé A la Une

Service de santé des armées : le médecin colonel-major Sansan Compar Kambou prend les rênes

Le Chef d’état-major général des armées, (CEMGA), le général de brigade Moïse Miningou, a installé officiellement le médecin-colonel-major Sansan Compar Kambou comme directeur général du service de santé des armées, le mardi 11 août 2020, à Ouagadougou.

Le médecin-colonel-major Sansan Compar Kambou est désormais, le nouveau directeur général du service de santé des armées. Il a été officiellement installé dans ses nouvelles fonctions par le CEMGA, le général de brigade Moïse Miningou, le mardi 11 août 2020, à Ouagadougou.  Il remplace à ce poste le médecin-colonel-major, Hamado Kafando, qui l’occupait depuis 2015. « Nous sommes dans une période difficile, avec quasiment un état de guerre où les hommes sont engagés au combat.

Le soldat s’engagera sans réserve, s’il sait que le service de santé est prêt à le prendre en charge et à restaurer sa santé dans les plus brefs délais », a déclaré le tout nouveau directeur général du service de santé des armées. A entendre le médecin-colonel-major, Sansan Compar Kambou, la mission du service de santé des armées requiert la disponibilité de tout le personnel.  « Il est inconcevable par exemple, qu’un blessé vienne à sa consultation à plusieurs reprises sans voir le spécialiste. Notre fonction exige notre présence quotidienne, ce qui va présager que notre futur hôpital d’instruction des armées sera fonctionnel », a-t-il souligné.

Le CEMGA, le général de brigade, Moïse Miningouu, a indiqué la posture d’engagement qu’impose la lutte contre le terrorisme qui exige des efforts, tant au plan humain, matériel, qu’humain. « Cela est particulièrement vrai que dans le domaine de la santé où les défis sont multiples, au regard des pertes de vies humaines, du nombre croissant de blessés et traumatismes divers dans nos rangs », a-t-il constaté. Pour lui, les services de santé des armées doivent se réinventer pour mieux répondre aux attentes des personnels militaires. Le CEMGA a félicité le directeur général entrant et l’a encouragé à relever les défis qui l’attendent dans ses nouvelles fonctions.

Le directeur général sortant, le médecin-colonel-major Hamado Kafando, a traduit sa reconnaissance au commandement pour la confiance placée en lui et l’accompagnement dont il a bénéficié, durant sa fonction. A son successeur, il a souhaité plein succès dans sa mission. Après 37 ans de service dans l’armée, le médecin-colonel-major Hamado Kafando est admis à faire valoir ses droits à la retraite.

Ahmadou Bayala

Articles similaires

Lutte contre la Covid-19 : cinq (5) nouveaux cas enregistrés à la date du 20 août 2020

Ouaganews

Sommet extraordinaire des chefs d’Etat de la CEDEAO : sanctions contre ceux qui poseront des actes contraires au processus de normalisation.

Ouaganews

Mali : 18 mois de challenge pour Bah N’Daw et Assimi Goïta

Ouaganews

Laisser un commentaire