OUAGANEWS
A la UneAfrique

UA : Exclusion du Burkina des élections du Conseil de paix et de sécurité et de son candidat au poste de vice-président de l’Université Panafricaine

Selon notre confrère Financial Afrik, le conseil exécutif, organe préparatoire du sommet des chefs d’état et de gouvernement de l’Union Africaine (UA), a procédé, le 5 février 2021, à l’élection des 15 membres du Conseil de paix et de sécurité (CPS).

Sur 19 pays africains candidats, 15 ont été élus pour un mandat de 3 ans, à savoir le Maroc pour la région Nord, le Cameroun pour la région Centre, Djibouti pour la région Est, la Namibie pour la région Sud et le Nigeria pour la région Ouest. En outre, la Tunisie, la République Démocratique du Congo (RDC), le Burundi, la Tanzanie, l’Ouganda, le Ghana et le Sénégal ont été élus pour un mandat de 2 ans. Le CPS est l’organe décisionnel et permanent de l’UA, responsable de la prévention, de la gestion et de la résolution des conflits.

Concernant les décisions relatives au Burkina Faso, il faut noter qu’il a été exclu des élections du CPS. Son candidat a été aussi exclu au poste de vice-président de l’Université Pan Africaine (UPA), en raison du fait que ce pays est désormais soumis aux sanctions et à la suspension, suite à un coup d’Etat militaire.

L’UPA, initiative des Chefs d’État et de Gouvernement de l’UA, est un premier réseau continental d’Université dont la mission est de fournir un enseignement de troisième cycle de qualité, orienté vers la réalisation d’une Afrique prospère, intégrée et pacifique.

OuagaNews

Articles similaires

Côte d’Ivoire : Koné Tiémoko Meyliet, vice-président et Patrick Achi reconduit Premier ministre

Ouaganews

Finale Ligue des champions : le Bayern Munich a eu raison du Paris Saint-Germain, 1-0

Ouaganews

Burkina : Issaka Sourwema rend visite aux évangéliques

Ouaganews

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.