OUAGANEWS
A la UnePolitique

12ème anniversaire de l’UPC : sous le signe d’une crise sécuritaire aigüe et d’une refondation du Burkina

Déclaration de l’Union pour le progrès et le changement (UPC) à l’occasion de son 12ème anniversaire

L’Union pour le progrès et le changement (UPC) a douze ans. Créée le 1er mars 2010 dans la perspective d’œuvrer pour l’alternance démocratique et le changement au Burkina Faso, l’UPC a acquis l’admiration du peuple burkinabè à travers les luttes qu’elle a menées, et sa participation aux différentes élections.

A l’ensemble des militantes et militants, des responsables des instances, des sympathisants et des amis de l’UPC, la Direction du parti souhaite un joyeux anniversaire.

La Direction de l’UPC a une pensée pieuse et pleine d’émotions pour l’ensemble des militants décédés et pour ceux qui ont été enlevés. Elle rend hommage aux infatigables militants dans l’anonymat, qui ont travaillé nuit et jour pour la défense des idéaux chers au parti du Lion.

Cet anniversaire a lieu dans un contexte de crise sécuritaire aiguë, d’amorçage d’une transition politique et de réflexions pour la refondation de notre cher pays, le Burkina Faso. Aux familles éplorées par les attaques terroristes, aux blessés et aux personnes déplacées internes, nous témoignons notre sincère compassion.

L’UPC, depuis sa naissance, a mené des campagnes dans toutes les localités du Burkina Faso et au sein de la diaspora burkinabè, pour de grandes et nobles causes comme l’alternance politique, le vrai changement, le Burkindlim et la réconciliation nationale.

Pour traduire sa préoccupation sur les maux qui minent notre société, le candidat de l’UPC à la présidentielle de 2020 avait comme slogan « Ensemble, sauvons le Faso ! »

Aujourd’hui, plus que jamais, les causes que nous défendons sont d’actualité, et même d’une extrême urgence.

C’est pourquoi la direction de l’UPC encourage tous ses militantes, militants et sympathisants à redoubler d’efforts et d’abnégation, et à demeurer des patriotes sincères pour contribuer à faire sortir le Burkina Faso du gouffre. Car, l’existence et le rayonnement de notre pays prime sur tout.

En effet, une page de notre histoire politique a été tournée le 24 janvier 2022. Cet événement donne des possibilités de réformer en profondeur notre démocratie.

L’UPC n’est pas insensible aux mutations sociopolitiques en cours au Burkina Faso. Bien au contraire, elle a participé activement à l’œuvre d’éveil de consciences, de formation citoyenne et de sensibilisation, pour éviter à notre pays le précipice.

Mais tout n’a pas été rose pour notre parti. L’adversité a été des plus rudes, et les trahisons, monnaie courante. Tout était réuni pour amener les militants du parti, qui croient en un idéal, à être dégoutés de la chose politique, et à abdiquer. Mais les militants convaincus ont tenu bon face à l’épreuve. Ils méritent une fière chandelle.

Dans la dynamique des combats futurs, à l’occasion du congrès ordinaire qui se tiendra cette année, les militantes et militants seront appelés à réfléchir sur les réformes à apporter au parti pour mieux répondre aux aspirations et aux attentes de nos concitoyens en matière d’offre politique.

Une fois de plus, joyeux anniversaire à l’ensemble des militantes, militants, sympathisants et amis de l’UPC !

Que Dieu bénisse et protège le Burkina Faso !

Ouagadougou, le 1er mars 2022

Zéphirin Diabré

  Président du Bureau Politique National

OuagaNews

Articles similaires

SOS pour le Loroum : les élus locaux appellent à une prompte réaction des autorités

Ouaganews

Burkina/Ramadan-Ascension : un symbole puissant de fraternité

Ouaganews

Compte rendu du Conseil des ministres du mercredi 07 avril 2021

Ouaganews

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.