OUAGANEWS
A la Une Economie & Développement

8es Journées nationales de concertation : la promotion de la paix et de la cohésion sociale au centre des échanges

En marge des 8es Journées nationales de concertation (JNC) 2020, Etat-Organisations non gouvernementales et Associations de développement (ONG/AD), les acteurs ont échangé, ce vendredi 23 octobre 2020, à Ouagadougou, sur le thème « Promotion de la cohésion sociale : synergie d’action de l’État et des ONG/AD pour une culture de la paix sociale ».

Les acteurs étatiques, les ONG et Associations de développement veulent travailler en synergie, à cultiver la paix sociale au Burkina Faso. En effet, ces acteurs ont échangé, ce vendredi 23 octobre 2020, à Ouagadougou, sur les grandes questions du développement. Ces échanges se tiennent en marge des 8e Journées nationales de concertation (JNC) 2020 Etat-Organisations non gouvernementales et Associations de développement (ONG/AD).

En plus des concertations, les ONG/AD ont exposé leurs savoirs et savoir-faire. Il s’agit entre autres, des œuvres, des produits locaux et des produits issus de la transformation des produits locaux. Selon la ministre déléguée chargée du budget, Édith Clémence Yaka, diverses crises menacent la quiétude des populations burkinabè.

Parmi ces crises, elle a cité, entre autres, l’insécurité, les conflits intercommunautaires, les conflits fonciers, les problèmes de la chefferie, l’incivisme. Pour elle, ces crises tendent à ébranler la paix sociale et le vivre-ensemble des communautés. Édith Clémence Yaka a signalé qu’à ce niveau, les ONG, les associations de développement et les fondations jouent un rôle important.

« Leur contribution au bien-être des populations est très appréciée du gouvernement », a-t-elle précisé. C’est pourquoi, a poursuivi la ministre déléguée au budget, pour renforcer le partenariat avec les ONG, associations de développement et fondations et les impliquer de façon efficace, dans la mise en œuvre et du suivi des politiques publiques de développement, des journées nationales de concertation ont été mises en place en 2011.

Pour les JNC 2020, la ministre déléguée a souligné que le gouvernement et les acteurs vont échanger sur les voies et moyens de promouvoir durablement, la paix et la cohésion sociale au Burkina Faso. « Cette session sera l’occasion pour l’ensemble des acteurs, de partager les efforts consentis par l’État, les ONG, les associations de développement dans le domaine de la promotion de la cohésion sociale, de relever les difficultés rencontrées et de proposer des pistes de solutions pour instaurer de façon permanente un environnement social apaisé » a-t-elle mentionné.

Mme Yaka a remercié ces acteurs non étatiques de leurs efforts constants aux côtés des populations. Elle leur a également souhaité une participation active et constructive auxdites journées.

Lasso SAMA

Articles similaires

Mali : suppléer la clameur des foules au sursaut patriotique

Ouaganews

Burkina : Souleymane Zabré, maire de Pensa assassiné, élevé au rang d’officier de l’Ordre du mérite burkinabè

Ouaganews

Coronavirus : point de la situation du 20 juillet 2020

Ouaganews

Laisser un commentaire