OUAGANEWS
A la UneSociété

A propos d’une centaine de civils tués au Burkina, selon RFI : le ministre en charge de la défense informe que des investigations seront diligentées

Dans un article titré « Burkina : plus d’une centaine de civils auraient été tués lors d’exactions des forces armées », publié en ligne le 22 avril 2022, Radio France Internationale (RFI), se fait l’écho de graves allégations d’exactions qui auraient été commises par les Forces armées nationales (FAN).
Ainsi, RFI rapporte entre autres, que suite à une opération menée dans certaines localités de la région de l’Oudalan, des soldats burkinabè « … ont tué tous les hommes, y compris des adolescents ».

Le ministre d’Etat, ministre de la Défense et des anciens combattants, au regard de la gravité des allégations, réaffirme avec force, que les Forces armées nationales, engagées dans plusieurs opérations de sécurisation du territoire national, accomplissent leurs missions avec une conscience élevée du respect des droits humains.

En rappel, ces opérations visent prioritairement la protection des populations et leurs biens contre la violence aveugle des groupes armés terroristes avec ses nombreuses victimes civiles et militaires.

Par conséquent, de telles allégations sont aux antipodes des buts militaires, ainsi que des valeurs et principes qui encadrent la conception et la conduite des opérations.

Le Burkina Faso a du reste, fait du respect des droits humains, l’un des axes majeurs de la stratégie nationale de lutte contre le terrorisme et ce, en conformité avec la stratégie mondiale définie par les Nations unies.

Cela démontre le haut niveau d’engagement du Gouvernement et des autorités militaires pour en faire la promotion.

En tout état de cause, le ministre d’Etat, ministre de la défense et des anciens combattants rassure l’opinion nationale et internationale que des investigations seront diligentées pour faire toute la lumière sur ces graves allégations, afin de tirer éventuellement toutes les conséquences qui s’imposent.

Direction de la communication et des relations presse

Colonel Ouily Karim

Articles similaires

Burkina : une délégation du Sénat américain chez le chef du parlement burkinabè

Ouaganews

Burkina : l’ex-ministre Ousmane Nacro en garde à vue à la gendarmerie

Ouaganews

Burkina : nouvelles orientations budgétaires pour la prise en charge des priorités et des urgences

Ouaganews

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.