OUAGANEWS
A la UneEconomie & Développement

Assemblée générale des EPE : des avancées enregistrées

Le 21e session de l’Assemblée générale des Etablissements publics de l’Etat (EPE) s’est tenue le vendredi 7 août 2020, à Ouagadougou, sur le thème « les déterminants de la performance des EPE ».

La gestion des Etablissements publics de l’Etat (EPE) de l’année 2019, a été passée au crible, à la 21e session de l’Assemblée générale, le vendredi 7 août 2020, à Ouagadougou. « Les déterminants de la performance des EPE » est le thème de la présente rencontre. Malgré une année difficile due à la crise sanitaire, les indicateurs sont au beau fixe, selon le constat du Premier ministre, Christophe Dabiré, qui a présidé l’ouverture de l’Assemblée générale. « Je voudrais, d’ores et déjà, noter que de façon globale, les indicateurs de performance enregistrés au titre de l’exercice 2019, sont assez satisfaisants. En effet, il y a de réels motifs de satisfaction, au regard du contexte difficile dans lequel les établissements publics de l’Etat ont travaillé, ces dernières années. Je voudrais donc, saluer solennellement l’engagement et la détermination de tous les acteurs à poursuivre la réalisation de leurs missions respectives pour des résultats encore plus satisfaisants », a-t-il déclaré. Mais le chef du gouvernement a indiqué que les performances de certains EPE sont restées en-deçà des attentes.

C’est pourquoi, il a invité les premiers responsables de ces établissements à plus d’effort et davantage d’abnégation, les années à venir. Le Premier ministre a souligné que le choix du thème va en droite ligne de la gestion axée sur les résultats adoptée par le gouvernement.  Un mode de gestion qui vise à « renforcer la transparence pour mieux informer le public des objectifs escomptés et des résultats obtenus, à améliorer l’efficacité et l’efficience de la dépense publique garantissant ainsi, un service public de qualité et au moindre coût et à accroître la responsabilisation des gestionnaires quant à leurs obligations de rendre compte de leurs résultats ».

Le ministre de l’économie, des finances et du développement, Lassané Kaboré, a aussi relevé les bonnes performances des EPE qui sont passées de 36 à 40 milliards de F CFA, mais a déploré le fait que certains n’aient pas pu tenir leur conseil d’administration.

Ahmadou Bayala

Articles similaires

22e Conférence annuelle : la DGTCP analyse sa contribution à la gestion des collectivités territoriales

Ouaganews

Burkina/Perturbations des cours : « les auteurs répondront devant la justice » (Gouvernement)

Ouaganews

Election présidentielle en Guinée : oser inventer un autre destin

Ouaganews

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.