OUAGANEWS
A la UneSociété

#Burkina : 1 150 décès dus à des accidents de la circulation en 2022 (ONASER)

En marge de la Journée nationale de sensibilisation à la sécurité routière, célébrée le 15 novembre 2023, le directeur général de l’Office national de la sécurité routière (ONASER), Ganè K. Evariste Méda, a convié les hommes des médias ce vendredi 17 novembre 2023, à Ouagadougou, pour donner les statistiques des accidents de la circulation routière de l’année 2022 et du premier semestre de l’année 2023, au Burkina.

L’année 2022 a enregistré 24 686 victimes d’accidents de la circulation routière. Parmi ce nombre, ce sont 1 150 décès enregistrés et 15 384 blessés. Cependant, il a noté que les victimes sont la plupart les jeunes dont la tranche d’âge est comprise entre 5 et 29 ans.

En effet, malgré le nombre important des activités menées par l’ONASER en matière de sensibilisation à la sécurité routière dont la Semaine de la sécurité routière, la Journée nationale de sensibilisation sur la sécurité routière et la rentrée scolaire en toute sécurité routière entre autres, le nombre accru d’accidents continue d’être une réalité au Burkina.

Et selon le directeur général de l’ONASER, Ganè K. Evariste Méda, les causes de ces accidents sont multiples et sont dues principalement à la vitesse, l’alcool, l’usage du téléphone portable, l’imprudence des usagers et au non-respect des feux tricolores. Des cas enregistrés essentiellement dans les villes, notamment du Centre, des Hauts-Bassins, Centre-Ouest, Nord et des Cascades. Avec des taux respectifs de 62%, 13%, 4%, 3% et 2%.

« La plupart des décès sont dus à des traumatismes crâniens. Et bon nombre de nos centres de santé n’ont pas les équipements requis pour ce genre de cas. », a t-il souligné.

A comparer les chiffres du premier semestre 2022 à ceux de 2023, on remarque que l’année 2023 a enregistré 11 717 accidents contre 12 772 accidents à la même période de l’année 2022. Soit une baisse de 8%. Et sur ces nombres constatés, ce sont 7 335 personnes blessés en 2023 contre 8 285 personnes blessés en 2022. Soit une baisse de 11%. Pour le cas des personnes décédées, ce sont 471 au premier semestre de 2023, contre 638 en 2022. Soit une baisse de 26% comparativement à l’année 2022.

Boubacar Fofana, directeur du système d’information de l’ONASER, précise que les décès sont pour la plupart enregistrés en rase campagne. Il explique cela par la vitesse en hors agglomération des usagers.

Par ailleurs, les conférenciers exhortent les usagers de la route au port du casque et à la ceinture de sécurité, afin de prévenir les décès lors des accidents.

Ahoua KIENDREBEOGO/OuagaNews.net

Articles similaires

Burkina : le secteur extractif a employé 51 631 personnes en 2020

Ouaganews

Burkina/Violences basées sur le genre : 80 00 12 87 pour briser le silence

Ouaganews

#Burkina : compte rendu du conseil des ministres du 15 novembre 2023

Ouaganews

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.