OUAGANEWS
A la UneEducation

Burkina : 270 enseignants et cadres de l’administration éducative décorés

270 enseignants et cadres de l’administration éducative ont vu leur mérite reconnu par les ministres en charge de l’éducation nationale et de l’enseignement supérieur, ce mardi 2 novembre 2021, en marge de la Journée mondiale de l’enseignant, célébrée le 5 octobre de chaque année, en différé ce mardi.

Cette journée dédiée au monde des enseignants est placée sous le thème : « les enseignants au cœur de la relance de l’éducation ».

Parmi ces 270 récipiendaires, quatre enseignants ont été élevés au rang d’officier de l’Ordre des palmes académiques et 266 autres ont été fait chevaliers de l’Ordre des palmes académiques.

Des récipiendaires recevant leur décoration

Ils ont été décorés par les ministres Stanislas Ouaro et Alkassoum Maïga dans l’enceinte du lycée Marien N’Gouabi à Ouagadougou.

Parmi les récipiendaires,  Mamoudou Diallo, chef du service de valorisation des langues nationales au SP-PNL, se réjouit de cette distinction, après 33 ans de service. « Je me réjouis d’avoir reçu cette distinction, après 33 ans de service.  Je dédie cette distinction particulièrement, à mes parents qui malheureusement, ne vivent plus, à ma famille, à mon épouse, à mes enfants.

J’essayerai  d’être toujours au top, de donner le meilleur de moi-même pour toujours mériter cette médaille, parce que cette distinction vient une fois de plus nous interpeller qu’on ne  doit plus reculer dans le travail, mais toujours aller de l’avant », a-t-il dit.

Madame Yaméogo Jacqueline, désormais chevalière des palmes académiques, en service à la direction de communication du ministère de l’éducation nationale, quant à elle, rend grâce à Dieu :  « C’est vraiment une haute distinction, et c’est aussi une grâce de Dieu. Cela m’invite à beaucoup d’humilité et d’abnégation dans le service, c’est un travail d’équipe et si nous sommes arrivée au résultat, c’est grâce au don de soi de tout un chacun.

L’assistance au cours de la cérémonie

Je remercie mes supérieurs hiérarchiques.  Je dédie cette médaille à  ma famille, particulièrement à mon mari et à mes enfants, parce que souvent, je suis hors de mon foyer pour des raisons professionnelles, ils m’ont comprise et m’ont épaulée», s’est-elle exprimée.

« Nous sommes tous contents et je profite donc de l’occasion, pour remercier très sincèrement ceux qui m’ont proposée à cette décoration. Je salue au passage mes collègues.

Dans le Sourou, nous sortons régulièrement pour encourager les enseignants, au vu de la situation que tout le monde connaît. Je dédie donc cette médaille, à l’ensemble du corps enseignant », a déclaré Drabo Drissa, inspecteur du primaire à la direction provinciale du Sourou

Les ministres en charge de l’éducation ont à cet effet, adressé leurs vives et sincères félicitations aux récipiendaires, tout en les encourageant dans leur noble tâche d’enseignant, malheureusement perturbée  par les conflits intercommunautaires, les attaques terroristes, les comportements inciviques des élèves et apprenants.

Selon les ministres, la menace prégnante des attaques terroristes a causé des déplacements de populations dont 53% sont des élèves et des enfants d’âge scolaire. « Conséquences, nous enregistrons à la date du 28 octobre 2021, la fermeture de 2 735 établissements préscolaires, primaires, posprimaires et secondaires. Ce chiffre représente 316 261 élèves dont 147 452 filles, entraînant 9 683 enseignants en rupture d’activité dont 2 950 femmes », a indiqué le ministre Ouaro

Théophile P. Kaboré/Ouaganews

Articles similaires

23ème AG des EPE : la gestion financière des EPE s’est améliorée en 2021

Ouaganews

Burkina : les structures publiques feront l’objet désormais de contrôle fiscal

Ouaganews

Perkoa : Le gouvernement burkinabè appelle à la mobilisation nationale pour sauver les huit mineurs coincés dans la mine de zinc

Ouaganews

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.