OUAGANEWS
A la UnePolitique

Burkina/Meeting de soutien à la transition : « oui à la prolongation de la transition, guidée par le capitaine Ibrabim Traoré » scandaient les militants de la CNAVC

La Coordination nationale des associations de veille citoyenne (CNAVC) a organisé un meeting géant pour demander la prolongation de la transition, ce samedi 11 mai 2024, à Ouagadougou, au Stade Issouf Joseph Conombo.

Venus de plusieurs localités du Burkina, ils étaient plusieurs milliers à répondre présent au meeting de soutien à la transition de la Coordination nationale des associations de veille citoyenne (CNAVC), ce 11 mai à Ouagadougou.

Certains dans les tenues aux couleurs du drapeau du Burkina et d’autres dans des tenues avec l’effigie du président de la transition le capitaine Ibrabim Traoré ou encore avec des vuvuzelas et des sifflets ils répétaient tous en chœur, des slogans de soutien au capitaine Ibrabim Traoré.

Des partisans des associations de veille citoyenne assis sur les gradins, les leaders passaient à tour de rôle sur le podium pour dire qu’ils ne veulent pas d’élections. C’était avec ces mots que l’assistance répétait après eux, « à bas les ennemis du peuple », « à bas les politiciens déstabilisateurs », « oui à la prolongation de la transition, guidée par le capitaine Ibrabim Traoré », etc.

En effet, dans la lecture de leur déclaration, ce sont plusieurs arguments qui sont avancés pour la prolongation de la transition.

Ils disent que sur le plan économique, la vision pour l’industrialisation du pays a permis d’initier de grands projets à travers l’Agence de promotion de l’entreprenariat communautaire (APEC). A cela, s’ajoutent la construction de la toute première usine de transformation de tomate à Bobo-Dioulasso, la raffinerie d’or etc. Sur le plan alimentaire, ils citent l’offensive agricole et l’initiative présidentielle pour l’autosuffisance alimentaire lancée par la transition. Et au niveau diplomatique, le pays a fait un choix stratégique en renforçant ses relations politiques, économiques et militaires avec certaines puissances et certains pays voisins.

« Toutefois, pour continuer cette marche triomphale, toutes les couches de notre société sans exception, sans distinction aucune, sont appelées à décider dans un futur proche du destin de notre pays qui n’est rien d’autre que la prolongation pure et simple de cette transition. Nous lançons un appel à tout le peuple à faire barrage aux manipulateurs, aux opportunistes qui ne pensent qu’aux élections pour piller notre nation », a déclaré Gislain Dabiré, secrétaire général de la CNAVC.

Ahoua KIENDREBEOGO/OuagaNews.net

Articles similaires

Burkina : bientôt une industrie textile dans le Centre-Ouest

Ouaganews

Situation sécuritaire au Burkina : les résultats des opérations encourageants (COTN)

Ouaganews

Burkina/Football : le championnat national reprend après deux mois de suspension

Ouaganews

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.