OUAGANEWS
A la UneSanté

Burkina : la police nationale lance une campagne de dépistages gratuits au profit de ses agents

La police nationale a procédé au lancement officiel de la première édition des activités des 72 heures de la santé préventive, ce mardi 28 mai 2024, à la direction générale de la police nationale, à Ouagadougou. 72 heures durant lesquelles se dérouleront les séances de dépistage gratuite qui contribueront surtout à améliorer le quotidien des policiers et des populations.

Pour renforcer la confiance entre la police et la population qu’elle sert au quotidien, il était nécessaire d’améliorer la qualité de vie des policiers. Car, garantir l’aptitude et la santé du policier est crucial pour l’exécution des missions classiques et spécifiques, notamment en ces moments de lutte contre le terrorisme. Ainsi, ces 72 heures initiées sur la santé préventive ont pour but non seulement de promouvoir la santé des policiers, de leur famille, mais aussi de la population en général.

« Les policiers sont souvent confrontés à des situations stressantes et dangereuses et il est de notre devoir de veiller à ce qu’ils disposent des meilleures ressources pour maintenir leur santé physique et mentale », a indiqué Roger Ouédraogo, directeur général de la police nationale.

A travers le thème : « Contribution des services de santé de la police nationale au bien-être des policiers et de la population », il sera question de promouvoir les meilleures pratiques en matière de santé préventive. Il s’agira surtout, de discuter autour de panels, des consultations médicales, ainsi que de séances de dépistage gratuit du diabète, de l’hypertension artérielle, des hépatites virales B et C, du sida, du cancer du col de l’utérus et du cancer du sein.

« Nous faisons face à une menace terroriste ces derniers temps, malheureusement avec beaucoup de victimes et de blessés. Donc, il était important que la police nationale qui est le théâtre des opérations puisse revoir ses services de santé, prévenir les cas de maladies et permettre à ses combattants de défendre vaillamment le territoire national. C’est donc en cela que le service de santé de police nationale a lancé ces 72 heures de santé préventive de la police nationale. Et nous saluons cette initiative », a laissé entendre Bertrand Toé, directeur de cabinet du ministre en charge de la sécurité.

Il a aussi remercié les partenaires qui ont bien voulu accompagné cette initiative.  Il faut noter que les consultations et dépistages sont également ouverts au public gratuitement.

Ahoua KIENDREBEOGO/OuagaNews.net

 

Articles similaires

Brèves/Présidentielle au Niger : Hama Amadou appelle à voter pour Mahamane Ousmane

Ouaganews

Lutte contre le terrorisme : des émissaires du lieutenant-colonel Paul-Henri Sandaogo Damiba chez le colonel Assimi Goïta

Ouaganews

IXe année de l’insurrection populaire : le Burkina rend hommage à ses martyrs

Ouaganews

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.