OUAGANEWS
A la UneCulture

21e édition de la SNC : les Nations unies au Burkina offrent plus de 100 millions de FCFA

Le Gouvernement du Burkina Faso et le système des Nations Unies au Burkina Faso ont signé le 14 mars 2024, un accord de partenariat d’un montant global de 273 millions de FCFA pour l’accompagnement d’actions de communication conjointes et de multiples activités pour la promotion de la culture, des arts et du tourisme.

La Semaine nationale de la culture se tiendra du 27 avril au 04 mai 2024, à Bobo Dioulasso avec pour thème : « Culture, mémoire historique et sursaut patriotique pour un Burkina nouveau ».

Dans le cadre de l’accord de partenariat, les Nations unies accompagnent une fois de plus, la biennale de la Culture, SNC, pour un montant de plus de 100 millions de FCFA.

A travers ses agences UNICEF, PNUD, UNFPA, FIDA, FAO et HCR, l’accompagnement de cette édition se situe dans le renforcement des capacités infrastructurelles et techniques de la SNC; l’octroi d’une voiture et des prix spéciaux, l’organisation du concours d’art culinaire et du développement de la chaine de valeurs, l’organisation de panels d’échanges, la mise en place d’espaces culturels pour les enfants et d’un Fitini Show spécial et des activités d’initiation des enfants aux métiers de la culture, le parrainage du village des communautés entre autres.

Pour apporter une touche écologique à l’évènement, une cinquantaine de jeunes, U reporters, constitueront une brigade verte pour le nettoyage des sites de la SNC mais aussi ils sensibiliseront les festivaliers sur la nécessité d’assainissement de leur environnement.

Pour le Coordonnateur résident par intérim, John Agbor : « Les Nations Unies sont fières de se tenir aux côtés et d’accompagner le gouvernement pour cet évènement d’envergure nationale et internationale, et ainsi contribuer au renforcement de la cohésion sociale et du vivre ensemble, précurseurs et ferments de la paix et de développement pour le pays ».

Le Système des Nations unies réitère son engagement et sa disponibilité à continuer à accompagner les autorités dans la recherche d’une paix et de développement durable au Burkina Faso.

Les Nations Unies restent déterminées à soutenir les priorités de la transition et servir les populations du Burkina Faso, en particulier les groupes les plus vulnérables quel que soit là où elles se trouvent.

Source : Nations unies Burkina Faso

Articles similaires

Burkina : l’importation, la commercialisation des motos « Aloba » et les substances explosives sont suspendues

Ouaganews

Burkina/Insécurité : liste des 34 structures éducatives totalement fermées

Ouaganews

Guinée-Conakry : Alpha Condé à Abou Dhabi pour des soins

Ouaganews

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.