OUAGANEWS
A la UneSociété

Burkina/ASCE-LC : un ancien directeur général d’un média public cité dans une affaire de corruption

Faisant suite à des dénonciations anonymes contre un ancien directeur général des Editions Sidwaya et d’autres personnes, l’Autorité supérieure de contrôle d’Etat et de Lutte contre la corruption (ASCE-LC) a ouvert une enquête, afin de rassembler les éléments à charge et à décharge (les preuves de culpabilité ou d’innocence) des mis en cause.

En effet, ces dénonciations ont trait à des malversations dans la commande publique relative à la construction des sièges régionaux de Banfora et de Tenkodogo. Les investigations des enquêteurs de l’ASCE-LC ont révélé des présomptions de faits de corruption dans la commande publique, de surfacturation, de délit d’apparence, d’enrichissement illicite, de favoritisme, de faux et usage de faux, de blanchiment de capitaux, faits prévus et réprimés par le code pénal burkinabè.

Le dossier entier de l’enquête préliminaire a été transmis au Procureur du Faso, près le Tribunal de grande instance Ouaga1 en charge du pôle économique et financier (ECOFI) le 06 mai 2024 pour suite à donner.

L’ASCE-LC remercie une fois de plus les citoyens pour leur grand apport à la gouvernance vertueuse de la cité.

Au nom de notre intégrité, combattons la corruption !

Veuillez contacter ces numéros pour toute dénonciation :

80 00 11 02 / 51 90 88 40

DCP/ASCE-LC

 

Articles similaires

Burkina : le prix de la baguette de pain n’a pas augmenté

Ouaganews

SIAO 2023 : le Burkina remporte le 1er prix de la créativité d’une valeur de 2 500 000 F CFA

Ouaganews

Crise sécuritaire au Burkina : qu’entend apporter le Centre national d’études stratégiques (CNES) ?

Ouaganews

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.