OUAGANEWS
A la UnePolitique

Coordination de l’action gouvernementale : Célérité et efficacité, maitres-mots du Premier ministre Lassina Zerbo

Le Premier ministre, Lassina Zerbo, depuis sa prise de fonction, est constamment en pleine activité pour faire face aux énormes défis du moment. Le Chef du Gouvernement multiplie les rencontres, séances de travail et visites de terrain avec des personnes de ressources, les membres de son équipe, les services concernés par les actions urgentes à entreprendre. Il s’agit, pour lui, de prendre connaissance du niveau d’avancement de certains dossiers, résorber les éventuelles difficultés et enfin, de donner des orientations pour une diligence dans l’action.

Après avoir reçu les orientations du Président du Faso, plus de temps à perdre pour le Premier ministre. Lassina Zerbo est constamment sur la brèche, multipliant concertations, séances de travail et visite de terrain, pour donner un coup d’accélérateur à l’action gouvernementale, dans ce contexte où tout est prioritaire.

A la tâche au quotidien

Très rapidement, Lassina Zerbo rencontre ses plus proches collaborateurs, les responsables des structures centrales, de mission et celles rattachées à la Primature. Des échanges de prise de contact au cours desquels il imprime sa marque dans la gestion des dossiers au quotidien. Entre célérité, efficacité, évaluations ou rapports périodiques, le Chef du Gouvernement veut suivre au plus près, le traitement de ces différents dossiers.

Il imprime également sa marque dans la coordination de l’action gouvernementale, avec comme priorité numéro un, la question sécuritaire.

Les séances de travail s’enchainent avec les ministres en charge de la Sécurité et de la Défense, assorties d’orientations précises.Dans la foulée, il élargit les concertations à des personnes de ressources, en rencontrant, loin des médias, les leaders religieux et coutumiers, à Ouagadougou. Auprès de ces dignitaires, Lassina Zerbo prend conseils et partage les orientations de son Gouvernement. L’objectif est de renforcer la synergie d’actions dans la bataille contre le terrorisme, mais également de rassurer de la ferme détermination de son équipe à mener cette bataille avec succès, grâce à l’accompagnement de l’ensemble des Burkinabè.

Cela passe par une montée en puissance des forces de défense et de sécurité et des supplétifs. D’ores et déjà, le chef du Gouvernement qui n’a de cesse de saluer la bravoure de nos hommes engagés dans cette lutte, en particulier, ceux tombés sur le terrain dans la défense de la patrie, promet de faire diligence dans la finalisation des textes portant pupilles de la Nation et un accompagnement adéquat des familles endeuillées.

En attendant, il faut préserver la dignité des personnes déplacées internes et leur permettre de vivre, en conformité avec les valeurs culturelles de leur terroir, insiste le Premier ministre, très préoccupé par la situation humanitaire dans certaines régions du pays.

En sa qualité de champion du genre, le Chef du Gouvernement est très préoccupé par les conditions de vie de ses compatriotes, en particulier les femmes et les enfants, très affectés par la crise sécuritaire dans le Centre-nord. Le constat fait après sa visite de terrain à Kaya, le 25 décembre dernier, démontre l’urgence d’agir vite. Lassina Zerbo reste cependant convaincu que la meilleure façon de restaurer la dignité de ces populations, est de favoriser un retour rapide dans leurs localités d’origine.

L’état de santé des soldats et des VDP blessés au front, préoccupe également le Premier ministre. A cet effet, il a tenu à passer le réveillon de la Saint-Sylvestre à leurs côtés, au Camp Aboubacar Sangoulé Lamizana, afin de leur témoigner la solidarité et la compassion du président du Faso, du Gouvernement et du Peuple burkinabè, mais également de constater leurs conditions d’accueil et de prise en charge. Il a donné des instructions pour une résolution diligente des besoins pressants.

C’est donc un Chef du Gouvernement conscient des enjeux du moment qui compte sortir, vaille que vaille, le pays dans cette situation difficile. Pour y parvenir, dit-il, les Burkinabè doivent se pardonner, s’unir comme un seul homme, pour faire face à un ennemi commun, et ne privilégier que l’intérêt supérieur du pays. Un intérêt qui passe également par la mise en œuvre des projets et actions de développement prévus dans le programme du Président du Faso.

Poursuivre les grands chantiers de développement et les réformes

Dans la feuille de route que le Président du Faso a confiée au Premier ministre, figurent en bonne place, la réduction du train de vie de l’Etat, la mise en œuvre des projets structurants au profit des Burkinabè, etc.

En matière de réduction du train de vie de l’Etat, le Premier ministre annonce déjà les couleurs à travers plusieurs actions. Il s’agit d’une meilleure gestion du parc automobile de l’Etat, par une utilisation plus rationnelle des véhicules et des contrôles stricts, la réduction de la participation des membres du Gouvernement aux cérémonies, des parrainages et des missions notamment.

Les missions non essentielles, les ateliers à tout vent, ne seront plus autorisés, mais mieux encadrés, avec la mise en place de logiciels adaptés. Le ministre en charge de la Prospective et des Réformes structurelles est déjà sur ces innovations avec les orientations du Premier ministre.

Dans le pilotage des projets majeurs du Gouvernement, Lassina Zerboa a tenu une séance de travail, avec les acteurs en charge du Second compact du Millenium Challenge Account (MCA) du Burkina. Bien que la mise en œuvre effective de ce compact soit prévue pour le troisième trimestre de 2022, dans la phase préparation il y a bien des activités en cours.

Cette rencontre a permis de faire au Premier ministre, l’état d’avancement des activités de la phase préparatoire et d’évoquer quelques difficultés rencontrées. Il a donné des instructions pour guider l’équipe et lever les goulots d’étranglement pour une mise en œuvre réussie de ce compact cher au Président du Faso.

Un autre projet majeur, la Maitrise d’ouvrage de l’aéroport de Donsin, très attendu par les Burkinabè. Lassina Zerbo s’imprègne également de l’état d’avancement de ce projet, donne des instructions pour lever les entraves à la bonne marche des activités.

En matière d’infrastructures routières, le désenclavement du pays reste une priorité pour le Président du Faso et le Premier ministre Lassina Zerbo veut donner un coup d’accélérateur aux différents projets routiers.

Le Chef du Gouvernement a eu une séance de travail avec le Ministre en charge des infrastructures, pour mieux comprendre les difficultés et y apporter des solutions idoines. Il s’agit particulièrement du chantier de la RN4 dans sa partie Gounghin-Fada en souffrance, après le lancement des travaux.

Le Chef du Gouvernement s’est rendu également au cabinet du Ministre de l’Habitat et de la ville. La discipline dans la circulation routière, le respect de l’autorité de l’Etat et les questions d’assainissement, sont des questions urbaines. Il faut les régler au plus vite et conformément aux textes en vigueur.

En somme, l’agenda du Premier ministre est bien chargé et est déroulé avec rigueur, touchant l’ensemble des départements ministériels sur les préoccupations des populations. Aucun détail n’est laissé de côté et il faut de l’efficacité dans l’action. Il faut aussi se fixer des échéances pour se rassurer d’être dans le tempo. Mais, il reste convaincu qu’il ne réussira qu’avec le concours de l’ensemble des Burkinabè.

DCRP/Primature

Articles similaires

Arrondissement I de Bobo/Présidentielle 2020 : Résultats provisoires officiels de la CENI

Ouaganews

Collectivités territoriales : un siège pour le Conseil régional du Centre

Ouaganews

Banque mondiale-Burkina : signature d’un accord de financement d’environ 115 milliards de nos francs

Ouaganews

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.