OUAGANEWS
A la UneEconomie & Développement

Burkina-Banque mondiale : plus de 1 milliard et demi de francs CFA au profit de l’éducation inclusive

Le jeudi 18 mars 2021, le Ministre de l’économie, des finances et du développement, Lassané Kaboré, et la représentante-résidente de la Banque mondiale au Burkina Faso, Madame Maïmouna Mbow Fam, ont procédé à la signature d’un accord de don. C’était en présence du ministre de l’éducation nationale, de l’alphabétisation et de la promotion des langues nationales, Pr Stanilas Ouaro et de la première conseillère de l’ambassade du Japon au Burkina Faso. L’accord de don de plus de 1,5 milliard de F CFA, provenant du fonds fudiciaire japonais, est destiné au financement du Projet d’amélioration de l’éducation des enfants en situation de handicap (PAEESIH).

 

Ce projet vise à améliorer l’offre et la qualité de l’éducation inclusive au profit des enfants vulnérables, en mettant l’accent sur les enfants en situation de handicap dans les régions, de l’Est, du Centre-Est, du Nord, du Plateau central, du Sud-Ouest et de la capitale, Ouagadougou. Avec ce don, à terme, le projet devra permettre à 7 000 enfants issus de ménages pauvres dont 5 000 enfants en situation de handicap incluant 50% de filles de poursuivre leurs études avec sérénité. En outre, 15 412 bénéficiaires dans les six zones ciblées seront formés et 76 300 personnes sensibilisées aux questions de handicap.

Selon la représentante-résidente de la Banque mondiale au Burkina Faso, le don va permettre au Gouvernement burkinabè de mieux opérationnaliser ses politiques et stratégies en matière d’éducation inclusive, à travers le renforcement des capacités institutionnelles et les offres et opportunités d’éducation des enfants vivant avec un handicap.

Pour le ministre en charge de l’éducation, Stanislas Ouaro, ce financement va permettre d’améliorer l’équité dans l’accès à une éducation inclusive de qualité au Burkina Faso.  Il a traduit la gratitude du Gouvernement burkinabè à la Banque mondiale et à l’ensemble des partenaires au développement qui soutiennent le Burkina Faso dans sa stratégie visant à accroître l’accès et la qualité de l’éducation, notamment celle portant sur l’inclusion.

W.M

 Ouaganews.net

Articles similaires

Bon à savoir : Qu’est-ce que l’indice harmonisé des prix à la consommation?

Ouaganews

Campagne cotonnière au Burkina 2020-2021 : le prix du coton premier choix fixé à 240 FCFA/kg

Ouaganews

« Roch, l’insubmersible » : le Dircab du président du Faso dédicace son ouvrage

Ouaganews

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.