OUAGANEWS
A la UneSociété

Burkina/Effort de paix : plus de 31 milliards mobilisés au premier trimestre 2024

Le Premier ministre, Apollinaire Joachimson Kyélèm de Tambèla, a présidé ce mardi 26 mars 2024, la première session de l’année du Fonds de soutien patriotique (FSP), à Ouagadougou. Cette session se tient dans l’optique d’examiner et adopter le bilan de l’année 2023 de la mise en œuvre du FSP, le premier rapport de gestion 2024 du Fonds et enfin, et le le projet d’affectation des ressources aux bénéficiaires.

A la date du 31 décembre 2023, le montant des encaissements, toutes ressources confondues, s’élève à 99 milliards 39 millions 35 mille 500 FCFA, sur une prévision révisée de 80 milliards de FCFA. Ce qui donne un taux de mobilisation satisfaisant de 123,80%.

Ainsi, dans le discours du Premier ministre Apollinaire Joachimson Kyélem de Tambèla, lu par Aboubacar Nacanabo, ministre en charge des finances, laisse entendre que ce fonds est une véritable alternative de mobilisation des ressources pour accompagner les efforts consentis par l’Etat dans la lutte contre l’hydre terroriste.

En effet, ce fonds approvisionné par les contributions financières volontaires, les dons et legs, les affectations de ressources spécifiques ou par toute autre ressource autorisée, est une décision adoptée en conseil des ministres par le président de la transition, afin de mieux prendre en charge les Volontaires pour la défense de la patrie (VDP).

Ainsi, pour mieux canaliser la mobilisation des différentes contributions en espèces en vue du financement de toutes les charges afférentes à la mobilisation et au déploiement des VDP, le FSP a été instauré.

Par contre, pour l’année 2024, l’Etat ambitionne d’atteindre 100 milliards de FCFA.  Et déjà, au premier trimestre, c’est 31 milliards 2 millions 679 mille 918 FCFA, qui ont été récoltés. Ce qui donne un taux de 31% de l’objectif annuel.

« Les résultats fort louables atteints dans un contexte socioéconomique et politique sous-régional et international difficile sont à mettre à l’actif de l’ensemble des acteurs impliqués dans la gestion du fonds et l’esprit patriotique des donateurs. », a laissé entendre le Premier ministre dans son discours.

Il ajoute que c’est la preuve de l’adhésion des citoyens à cet instrument d’accompagnement des efforts de paix du gouvernement burkinabè.

Ahoua KIENDREBEOGO/ OuagaNews.net

Articles similaires

La Poste-Burkina : le chef intérimaire de l’agence de Pô, mis en examen et sous mandat de dépôt pour détournement de deniers publics (Procureur)

Ouaganews

Burkina : 27 personnes tuées à Falangoutou et Linguekoro respectivement dans les provinces du Séno et de la Comoé

Ouaganews

Etude sur le phénomène de stagnation de la fécondité à Ouagadougou : un atelier pour la restitution des résultats

Ouaganews

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.