OUAGANEWS
A la UneMédias

#Burkina/FAPP : les 100 médias privés retenus pour la subvention passent à la caisse

Le Fonds d’appui à la presse privée (FAPP), a procédé à la remise symbolique des chèques de la subvention aux médias privés, ce jeudi 27 juillet 2023, à Ouagadougou, en présence du ministre en charge de la communication, Jean Emmanuel Ouédraogo.

« Nous ne pouvons que recommander un bon usage de ces subventions et surtout que les acteurs de la presse privée puissent prendre en compte les différentes recommandations liées à la nécessité de bien justifier l’usage de ces fonds », a prodigué Jean Emmanuel Ouédraogo, aux bénéficiaires du Fonds d’appui à la presse privée (FAPP).

Sur 125 dossiers, ce sont 102 qui ont été retenus dont cent (100) entreprises de presse privées et deux (2) structures : l’Observatoire burkinabè des médias (OBM) et l’Association des éditeurs et publicateurs de journaux en langues nationales (AEPJLN). Un nombre qui a connu une baisse par rapport à 2022 où il y avait 126 postulants et 106 bénéficiaires.

En effet, ces 102 presses privées empochent la cagnotte de quatre cent millions (400 000 000) de FCFA en guise de solidarité pour leur engagement au service public de l’information. De cette somme, vingt millions (20) de FCFA ont été déduits pour les prélèvements obligatoires et les trois cent quatre-vingt (380 000 000) de FCFA de la somme restante ont été répartis à cent (100) entreprises de presse privées.

L’audiovisuel bénéficie de deux cent quarante-quatre millions sept cent vingt-six milles sept quatre-vingt-neuf (244 726 789) de FCFA dont vingt-sept millions quatre cent quarante-six mille six cent soixante-quatre (27 446 664) de FCFA pour les télévisions et deux cent dix-sept millions deux cent quatre-vingt mille cent vingt-cinq (217 280 125) de FCFA pour les radios.

La presse écrite empoche quant à elle, la somme de cinquante-six millions cinquante un mille deux cent douze (56 051 212) de FCFA. Et soixante-dix-neuf millions deux cent vingt et un mille neuf cent quatre-vingt-dix-neuf (79 221 999) pour la presse en ligne.

« Les presses bénéficiaires remplissent des critères généraux d’éligibilité à la subvention de l’Etat à la presse privée et les critères spécifiques qui varient en fonction de la typologie du média. », a souligné Ibrahim Mohamed, directeur général du FAPP.

Le ministre en charge de la communication, Jean Emmanuel Ouédraogo, a tenu à préciser que malgré le contexte actuel de crise sécuritaire que traverse le Burkina et où les rares ressources financières sont plus orientées vers l’effort de paix, le gouvernement de la transition a maintenu son engagement d’octroyer la subvention à la presse privée. « C’est la preuve de la grande importance que nous accordons au travail des médias », a-t-il soutenu.

« La radio Unitas est très contente de recevoir ce chèque de trois millions (3 000 000) de FCFA pour pouvoir subvenir à ses besoins. On va essayer de respecter le canevas reçu lors de la formation à la gestion du fonds, afin de mettre ce chèque en valeur », a assuré Séraphin Hien, bénéficiaire de la subvention/radio Unitas de Diébougou.

Ahoua KIENDREBEOGO/OuagaNews.net   

Articles similaires

Coronavirus : point de la situation du 11 septembre 2020

Ouaganews

Niger : le CNSP dénonce les accords de coopération militaire avec les Etats Unis d’Amérique

Ouaganews

Ablassé Ouédraogo à propos de l’état de santé de Adama Ouédraogo Damiss : «J’ai essuyé des larmes…»

Ouaganews

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.